RMC

La chloroquine autorisée pour traiter les "formes graves" du coronavirus

RMC
Le comité scientifique "exclut toute prescription dans la population générale".

La chloroquine pourra être administrée aux malades souffrant de "formes graves" du coronavirus, mais ne doit pas être utilisée pour des formes "moins sévères", a statué le Haut conseil de santé publique, selon le ministre de la Santé Olivier Véran.

"Le Haut conseil recommande de ne pas utiliser ce traitement en l'absence de recommandation, à l'exception de formes graves, hospitalières, sur décision collégiale des médecins et sous surveillance stricte", a annoncé le ministre lundi soir lors d'un point presse sur l'évolution du coronavirus en France.

Le comité scientifique "exclut toute prescription dans la population générale ou pour des formes non sévères à ce stade, en l'absence de toute donnée probante", a-t-il souligné. 

Pourtant, l'espoir autour de ce traitement se poursuit, porté par le professeur Raoult, de l'IHU Méditerranée. Jeunes, vieux, en bonne santé apparente pour certains, plus fragiles pour d'autres: face au coronavirus, une longue file s'étirait ainsi lundi devant le pôle d'expertise marseillais sur les maladies infectieuses, au sein de l'hôpital de La Timone, pour se faire tester par les équipes du professeur Raoult.

La rédaction de RMC (avec AFP)