RMC

La crise sanitaire booste les ventes de vélos au point de créer une pénurie

Les ventes de vélos sont en nette progression. Plus 117% entre le 12 mai et le 12 juin selon le syndicat professionnel Union Sports et Cycle.

Vous voulez un vélo à Noël? Vous n’êtes sûrement pas le seul. Situation exceptionnelle cette année, le secteur souffre d'une pénurie. Avec la crise sanitaire, la bicyclette refait surface. Une demande en forte hausse donc, et une production qui n'arrive pas à suivre. 

Au pied de son sapin cette année, Marc aurait dû avoir un nouveau vélo. “C’était à la base mon cadeau de Noël. Mais il y a une pénurie donc pour l’instant, je n’ai pas encore commandé le mien. A priori il y a trois mois d’attente donc ça sera peut-être pour mon anniversaire”, indique-t-il. 

La crise sanitaire a ralenti la production. à tel point que le magasin de Guillaume Benatard dans le 15e arrondissement semble bien vide pour la période. 

“A Noël, habituellement, on a beaucoup de vélo enfant au magasin. On a toutes les tailles, toutes les couleurs. Cette année, j’ai seulement cinq vélos en magasin et c’est tout ce que j’aurais malheureusement. C’est même tout ce que j’aurais à vendre jusqu’à la fin de l’année. C’est une situation irréelle”, confie-t-il. 

Hausse de la demande

Une rupture de stock à laquelle s'ajoute une hausse de la demande. Alternative aux transports en commun, corona-pistes, aides à l'achat... L'épidémie a remis les Français en selle.

"C’est vrai qu’on a une demande qui a explosé. Tous les jours, on a trois-quatre personnes pour un achat sérieux qu’on ne peut pas satisfaire parce qu’on n’a pas de stock ou parce qu’ils ne veulent pas attendre six mois pour acheter un vélo”, détaille-t-il. 

Dernière solution pour les impatients, le vélo d'occasion qui lui, devrait arriver à temps. 

Azaïs Perronin avec Guillaume Descours