RMC

"Les 21 prélèvements effectués sont négatifs": à Contamines-Montjoie, les nouveaux cas de coronavirus ne déclenchent pas la panique

Les touristes n'ont pas déserté la station de Contamines-Montjoie malgré la détection de cinq cas de coronavirus chez des britanniques y ayant séjourné.

Plusieurs dizaines de tests au nouveau coronavirus, sans nouveau cas détecté à ce stade, ont été réalisés sur les personnes ayant été en contact avec cinq Britanniques porteurs de la maladie après un séjour à Contamines-Montjoie en Haute-Savoie. La ministre de la Santé Agnès Buzyn s'est efforcée dimanche de rassurer la population. Les résultats des 21 premiers prélèvements se sont révélés "négatifs" et 25 autres étaient toujours en cours d'analyse, a annoncé dimanche soir le directeur général de la Santé Jérôme Salomon au ministère de la Santé, y voyant "déjà une très bonne nouvelle". 

Dans la station de ski, les vacanciers ont été surpris mais c'est loin d'être la panique. Les skieurs étaient au rendez-vous dimanche, dans le village haut-savoyard de 1.200 habitants: "On est un petit peu surpris mais finalement ça n’a pas changé notre façon de vivre. On ne voit personne avec des masques. Tout le monde y pense mais on ne change pas nos habitudes", assure Charles-Léonard venu de région parisienne.

"Quand on les informe régulièrement, les gens comprennent très bien"

Même philosophie pour Arnaud, venu avec ses enfants et avant tout concentré avant tout sur les vacances: "On ne s’est pas pris la tête, on le vit plutôt bien. On se lave les mains, mais avec deux enfants de toute façon c’est ce qu’on fait souvent", explique-t-il.

Du côté des professionnels du tourisme, on surveille tout de même de près les informations: "On est un peu inquiets, c’est la période où l’on travaille. J’espère que les infos vont tomber de manière assez précise et que les gens vont comprendre la gravité de la chose", s'inquiète Delphine, gérante d'un bar restaurant.

Pour le moment, le maire du village l'assure : il y a eu très peu d'annulation, à l'école de ski ou dans les hôtels: "Quand on les informe régulièrement, les gens comprennent très bien", se félicite-t-il ce lundi matin sur RMC, remerciant les habitants et les touristes pour leur calme et félicitant leur sang-froid "remarquable", rappelant que "sur les 21 prélèvements effectués sur les personnes les plus à risques, aucun n'était positif !"

En Chine, épicentre de la maladie, le virus a fait pour l'instant 908 victimes, alors que 40.000 cas ont été recensés pour l'instant.

Rémi Ink (avec Guillaume Dussourt)