RMC

Levothyrox: "Je vais très mal, c'est insoutenable"

Depuis la mise sur le marché mi-mars, la nouvelle formule du Levythyrox, médicament prescrit aux malades de la thyroïde, entraîne de nombreux effets secondaires. Plus de 9000 signalements d'effets indésirables ont été enregistrés.

"Aucune hospitalisation", c'est ce qu'assure la ministre de la santé. À Reims pourtant, une patiente traitée au Levothyrox et déjà hospitalisé il y a quelques semaines assure aller très mal. Un malaise lié au Levothyrox pour son médecin traitant.

Les yeux dans le vague, il faut tendre l'oreille pour entendre le son de la voix d'Emi. Depuis 4 mois, cette femme de 47 ans n'est plus que l'ombre d'elle-même: "Je vais très mal. Je ne peux pas manger, je ne peux pas me lever, j'ai le cœur qui bat très fort, je n'ai pas de forces. C'est insoutenable".

Pour son médecin traitant, le docteur Bouvier, il faut persister dans les examens: "Emi a déjà été hospitalisée. Comme son état continue à se dégrader, il faut persister dans les examens".

"La ministre de la Santé dit ce qu'elle veut"

Pour lui, cela fait peu de doute, l'état de sa patiente est lié au Levothyrox. Il ne comprend pas que la ministre de la santé nie les cas d'hospitalisations: "La ministre de la Santé dit ce qu'elle veut. Je pense qu'elle devrait venir avec les médecins généralistes de terrain, pour voir comment sont les patients", assure-t-il.

Mardi après-midi Emi doit être accueillie dans le service endocrinologie du CHU de Reims. Elle doit y rester au moins 24 heures pour subir de nouveaux toute une série d'examens et tenter de savoir de quoi elle souffre. Dans les prochains jours, l'ancienne version du Levothyrox sera disponible. En attendant, un avocat Toulousain a intenté une action collective.

Marie Regnier (avec G.D.)