RMC

Noyades: l'inquiétude des parents au bord de l'eau

Ce mardi, une fillette de 5 ans s'était noyée dans le sud de la France, emportée au large sur une bouée. Au total, l'an dernier, 1.480 noyades accidentelles ont été recensées et 27% d'entre elles ont conduit à des décès. Face à ces risques, les parents sont très vigilants et les secouristes mettent en garde.

1.480 noyades accidentelles ont été recensées entre juin et septembre 2021, parmi elles, 27% ont conduit à des décès. Ce mardi, c'est une fillette de 5 ans qui est décédée dans l'étang de Berre, dans le sud de la France, emportée au large sur une bouée.

"On les surveille comme de l'huile sur le feu"

Les parents redoublent donc de vigilance. Gilets flottants, grosse bouée, les équipements sont nombreux pour une sécurité optimale.

Naïma, sur une plage de Marseille (Bouches-du-Rhône), a les yeux rivés sur la mer quand ses enfants sont à l'eau. "On les surveille comme de l'huile sur le feu", dit-elle. Ils sont munis de brassards et "on est toujours avec eux dans l'eau".

Même si sa fille de 8 ans sait nager, Amaria, sa maman, lui fixe des règles. "Elle n'a pas le droit de dépasser à partir de son bassin". Dès qu'elle n'a plus pied, c'est interdit. "Je suis très vigilante car la mer reste très dangereuse", ajoute Amaria.

De nombreuses plages surveillées

Pour encore plus de sécurité, beaucoup de plages sont surveillées. Eva, mère de famille, les privilégie toujours. "En plus de notre oeil, il y a quelqu'un d'autre qui peut les surveiller, c'est toujours rassurant."

Ce sont les marins-pompiers qui se chargent de la surveillance sur cette plage marseillaise. Ils n'hésitent pas à donner des conseils et rappellent qu'une noyade arrive très vite, en 30 secondes.

"Vous inhalez trois fois, vous respirez trois fois, ça remplit les poumons d'eau et à partir de là la fonction vitale, la ventilation s'arrête et après ça sera le pouls", met en garde Jean-Claude Bonifay, responsable du poste de secours.

Prudence donc. La règle: ne jamais laisser ses enfants sans surveillance.

Clémence Fournival (édité par Astrid Bergere)