RMC

"On est abandonnées": quatre femmes enceintes portent plainte après la fermeture d'une maternité de l'Indre

RMC
Les plaignantes craignent pour leur sécurité alors que la maternité la plus proche se trouve désormais à une heure de voiture.

Quatre femmes enceintes, domiciliées à Blanc (Indre) ou dans les environs, ont déposé plainte samedi pour "mise en danger de la vie d'autrui" afin de dénoncer la fermeture de la maternité de la commune il y a un an.

"On a aujourd’hui une heure de route pour rejoindre la maternité la plus proche et cette heure de route n’est absolument pas sécurisée", explique à RMC Aurélie, l’une des plaignantes.

Une fermeture au nom de la sécurité médicale

"On est absolument livrées à nous-mêmes et abandonnées. On considère qu’il y a une mise en danger de nos vies de celles de nos enfants et de nos conjoints qui sont dans un état de stress", ajoute-t-elle.

"Nous aimerions avoir la possibilité d’accoucher sur notre territoire à côté de chez nous et en sécurité", demande Aurélie. Le collectif doit être reçu ce lundi par l’Agence régionale de Santé (ARS).

La décision de l'ARS de fermer cette maternité en juin 2018 avait provoqué de nombreuses protestations et manifestations. Lors d’une visite dans la région en février dernier, Emmanuel Macron avait exclu la réouverture de l’établissement au nom de la sécurité médicale.

Marie Monier (avec G.D.)