RMC

Pass sanitaire: "Nous aiderons autant que nécessaire les professions impactées", promet Laurent Pietraszewski

Laurent Pietraszewski, secrétaire d'Etat chargé des retraites et de la santé au travail, a promis sur RMC ce vendredi que les professions qui subiraient des pertes liées à l'application du pass sanitaire seraient aidées financièrement.

C'est validé. Le Conseil constitutionnel a donné son accord jeudi à l'essentiel des nouvelles mesures de lutte contre la pandémie votées par le Parlement.

Le pass sanitaire sera ainsi obligatoire dans certains nouveaux lieux publics, et l'obligation vaccinale pour les soignants a été validée, décision qui a satisfait l'exécutif mais suscite la colère des opposants et de nouveaux appels à manifester samedi.

Les juges constitutionnels ont validé la mise en place du pass dans les cafés-restaurants mais aussi dans les Ehpad et hôpitaux, mesure la plus emblématique et la plus controversée.

"Il nous fallait trouver des solutions inédites et adaptées à la situation"

Invité de RMC ce vendredi, Laurent Pietraszewski, secrétaire d'Etat chargé des retraites et de la santé au travail, a montré une certaine satisfaction face à cette décision des juges.

"Nous faisons face collectivement à une situation inédite. Face à une pandémie mondiale, il nous faut trouver des solutions inédites et adaptées à la situation pour protéger la santé de tous les Français. C'est ce qu'a fait le pass sanitaire en validant l'essentiel de la loi."

Le ministre a expliqué qu'il y aura tout de même "quelques jours" de tolérance vis à vis des nouvelles mesures qui entreront donc en vigueur dès lundi, notamment pour les restaurateurs qui doivent mettre en place un contrôle à l'entrée.

>>> A LIRE AUSSI - "C'est la liberté responsable": malgré la censure de l'isolement obligatoire le gouvernement se félicite de la décision du Conseil constitutionnel

"Nous aiderons autant que nécessaire les professions qui seront impactées par cette situation sanitaire"

Ces derniers sont inquiets et pensent que leur chiffre d'affaires va mathématiquement chuter et demandent le prolongement des aides comme le fonds de solidarité pour pallier au manque. Laurent Pietraszewski répond à leurs inquiétudes ce vendredi sur RMC

"Le gouvernement est à l'écoute. Le contact n'a jamais été rompu, il est permanant il y a des dates de prévues, comme le 30 août, où nous ferons le bilan des conséquences qu'il y aurait pu avoir sur leur activité (avec le pass sanitaire). Nous aiderons autant que nécessaire les professions qui seront impactées par cette situation sanitaire", promet-il.
J.A.