RMC

"C'est la liberté responsable": malgré la censure de l'isolement obligatoire le gouvernement se félicite de la décision du Conseil constitutionnel

Le Conseil constitutionnel a approuvé l'extension du pass sanitaire mais a censuré toute possibilité du contrôle de l'isolement des personnes positives au Covid-19. Malgré tout, le gouvernement s'est félicité des décisions des Sages.

L'exécutif s'est vite félicité de la décision du Conseil Constitutionnel qui a validé jeudi l'extension du pass sanitaire. Dans un communiqué, le Premier Ministre se réjouit : "Cela permettra le plein déploiement de la stratégie de lutte contre le Covid-19". "Le pass sanitaire, c'est la liberté responsable" renchérit Emmanuel Macron dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux.

Tout va bien en apparence, mais il y a tout de même un hic pour le gouvernement. Parce que le Conseil Constitutionnel a censuré l'isolement obligatoire de 10 jours pour les personnes positives au Covid. Or, c'était l'un des pans majeurs pour renforcer la stratégie "tester, tracer, isoler".

Les autorités vont devoir se contenter de rappeler les recommandations d'isolement, mais aucun contrôle ne pourra être fait. Malgré cette censure partielle du texte, l'opposition elle reste très mécontente de cette décision du Conseil Constitutionnel. La France Insoumise appelle d'ailleurs à continuer la mobilisation contre le pass avant la publication des décrets d'application prévue dans les prochains jours.

>> A LIRE AUSSI - Train, centre commercial, hôpital... où le pass sanitaire sera-t-il obligatoire?

Romain Cluzel (avec G.D.)