RMC

"Peut-être qu’il y a un peu de relâchement": vers plus de contrôles du pass sanitaire dans les lieux recevant du public

les contrôles pourraient s’intensifier dans les semaines à venir comme le souhaite le ministère de l’Intérieur dans une note dont RMC a pris connaissance.

Attablé en terrasse dans un bar du Vieux-Port, Frédéric, 48 ans, affirme qu’on lui demande très rarement son passe sanitaire à Marseille : "Tous les bars du Vieux-Port dans lesquels je suis allé, il n’y avait pas de contrôle".

Thierry, 56 ans, est plus tempéré. Pour lui, les contrôles du pass sanitaire sont surtout devenus très aléatoire qu’il s’agisse de bar ou de restaurant: "Cet été, j’étais très contrôlé, peut-être qu’il y a un peu de relâchement".

Dans les grandes villes, il semble que les restaurateurs se relâchent alors que le taux d’incidence est pour la première fois depuis deux mois, repassé au-dessus de 100. En conséquence, les contrôles pourraient s’intensifier dans les semaines à venir comme le souhaite le ministère de l’Intérieur dans une note dont RMC a pris connaissance.

"C'est mieux de renforcer les contrôles que de refermer et de reconfiner"

Ce relâchement très peu de restaurateurs osent l’avouer. Karim lui assure qu’il n’a pas le choix, que sa situation géographique lui impose de contrôler tous ses clients : "On est obligé, sachant qu’on est en plein centre-ville, on est obligé de contrôler sinon on ne s’en sort pas".

Et par conséquent, il est prêt à accepter un renforcement des contrôles de police dans les bars restaurant : "On n’a pas encore été contrôlé mais c'est mieux de le faire que de refermer et de reconfiner où là c’est une perte totale". En attendant, le renforcement des contrôles par les autorités qui jusqu’ici n’est pas encore visible à Marseille…

>> A LIRE AUSSI - Covid-19: 10.000 nouveaux cas en moyenne sur une semaine en France

Lionel Dian (avec Guillaume Dussourt)