RMC

Peut-on attraper le Covid-19 en se baignant?

RMC
Si on parle beaucoup des plages qui rouvrent, une question demeure: peut-on se baigner sans danger en cette période d'épidémie ?

Températures estivales et réouverture partielle des plages invitent à la baignade après huit semaines de confinement. Mais alors que le Covid-19 circule encore, prend on un risque en se baignant ?

A priori non. Mais des experts s’inquiétait il y a quelques temps des eaux usées rejetés dans la mer, qui pourraient être une source de contamination. Finalement: des tests menés récemment sur des échantillons d’eau de mer et des coquillages sont rassurants, aucun ne présente des traces de coronavirus.

Interrogation sur les lacs et les rivières

C’est plus compliqué à la piscine. Il y aurait un risque de contamination quand on boit la tasse selon la Société d’hygiène hospitalière. La survie du coronavirus dans un endroit humide serait de plusieurs heures, voire plusieurs jours. Le danger se trouve aussi dans les vestiaires et dépend aussi de l’hygiène des nageurs. Une étude espagnole est plus rassurante pour les saunas : les chances de survie du virus seraient réduites, en raison des très fortes températures.

Il y a encore un point d’interrogation concernant les lacs et les rivières. Une vieille étude est rassurante: on y apprend que dans un lac, plus l’eau est chaude, plus la durée de vie d'un virus est courte. Mais cette étude a été réalisé avant l’apparition du Covid-19.

Aujourd’hui: des pontes de la recherche en Espagne déconseillent la baignade dans toutes les zones d’eau douce non traitée, c’est-à-dire les lacs, les fleuves, les rivières ou les étangs.

Quentin Vinet