RMC

Plus dangereux qu'utiles, trop chers: une liste noire de 105 médicaments à éviter

-

- - LOIC VENANCE / AFP

ÇA VOUS CONCERNE - Certains médicaments sont trop chers et impliquent plus de risques que de bénéfices. Voici la liste des médicaments à éviter.

Comme tous les ans, la revue Prescrire vient de publier sa liste noire des médicaments: 105 médicaments sont épinglés, dont 89 vendus en France. Des médicaments jugés plus dangereux qu’utiles.

Dans cette liste, il y a des médicaments très spécifiques qui ont des effets secondaires trop importants par rapport à ce qu’ils soignent et il y a des médicaments qu’on connaît tous, qu’on a pratiquement tous pris au moins une fois. Il s'agit notamment des médicaments contre le rhume: Dolirhume, Actifed, Humex Rhume. Tous ceux-là, déjà, ne servent pas à grand-chose mais en plus induisent un vrai risque cardiovasculaire quand on en prend. 

Vous connaissez l’adage? Un rhume non soigné dure 7 jours. Soigné, il dure une semaine! Un peu de paracétamol avec modération, ça reste le meilleur moyen de survivre à un gros rhume. Même constat pour les médicaments contre la toux et le mal de gorge: Maxilase, Toplexil... Des médicaments qui ne guérissent pas mais qui ont des effets secondaires. Il faut faire particulièrement attention pour les enfants, surtout lorsqu’on sait qu’un enfant sur 10 de moins de 15 s’est déjà vu prescrire un médicament contre-indiqué pour son âge.

Le paracétamol type Doliprane n’est pas à proscrire lui, mais il est à utiliser avec précaution, comme tous les médicaments. Et c’est vrai qu’on n’a pas toujours les infos quand on l’achète sans ordonnance. D’autant que les Français sont fans de l’automédication.

>> Retrouvez toute la liste des médicaments à écarter <<

8 Français sur 10 ont recours à l’automédication

8 Français sur 10 ont recours à l’automédication. Et pourtant en France, on est très en retard par rapport aux autres pays européens : contrairement à une idée reçue, on a deux fois moins recours à l’automédication que la moyenne européenne. On est par exemple très loin derrière le Royaume-Uni, l’Allemagne et la Suède...

Qu’est-ce qu’on achète sans ordonnance ? Depuis des années on retrouve toujours les mêmes marques en tête: d’abord le Doliprane, sans surprise, puis l’Oscilococcinum, l'Humex et le Strepsil. Des médicaments qui peuvent coûter cher, c’est là-dessus que les laboratoires font leur plus grosse marge: quand un médicament est déremboursé, son prix augmente en moyenne de 43% et peut même s’envoler jusqu’à 300%. Petit exemple: le Gaviscon, remboursé sur ordonnance, vous coûtera 2,50 euros sans. Et le Gavisconnel, avec exactement les mêmes molécules mais qui n’est pas remboursé, coûte en moyenne 6,90 euros.

Il ne faut pas totalement bannir l’automédication, mais il faut bien garder en tête que prendre un médicament, ce n’est jamais anodin. Il ne faut pas hésiter à demander conseil à son pharmacien et à surtout bien lire la notice. Et on ne réutilise jamais un médicament qui nous a été prescrit sans un nouvel avis.

>> A LIRE AUSSI - Il paye l'électricité de ses voisins depuis trois ans à cause de l'inversion de leurs compteurs Linky

Géraldine de Mori