RMC

"Quand vous devez vous occuper de trois cercueils, vous comprenez ce qu'est le Covid": une famille non-vaccinée décimée par le Covid-19

Document RMC - Dans un petit village des Vosges, trois membres d'une même famille sont morts en moins de deux semaines, emportés par le Covid-19. Les derniers réticents de la commune sont désormais prêts à se faire vacciner.

En moins de 10 jours, une famille a été décimée par le Covid-19. Dominique, le fils, âgé de 48 ans et Robert et Odile les parents, âgés respectivement de 89 et 82 ans ont été emportés par le virus. Leurs proches sont bouleversés. Ouafa, était particulièrement attachée à la mère de son mari: "Je n'avais pas de famille en France et sa mère c'était ma mère. Elle aurait peut-être dû profiter pour vivre un peu plus avec nous et profiter tranquillement", raconte-t-elle à RMC.

Sa belle-famille refusait totalement de se faire vacciner contre le Covid-19: "Ils avaient un peu peur. Ils attendaient de voir comment ça se passe. Ils n'ont pas accepté l'idée que le gouvernement leur demande de se vacciner". Et aujourd’hui elle lance un appel: "Vaccinez-vous. Il ne faut pas avoir peur", pour que d’autres ne vivent pas ce drame.

"Quand vous devez vous occuper de trois cercueils, vous comprenez ce qu'est le Covid. Tant qu'il n'est pas encore rentré dans votre foyer, vous ne comprenez pas. Il vaut mieux y aller et faire le vaccin, on sait très bien que cela peut nous sauver", lance-t-elle.

>> A LIRE AUSSI - Troisième dose de vaccin: la France est-elle vraiment prêt pour une campagne de rappel massive?

Les réticents désormais prêts à se faire vacciner

À Courcelles-sous-Châtenois, à une vingtaine de kilomètres de chez Ouafa, dans le hameau d’à peine 80 habitants, tout le monde connaissait cette famille installée depuis toujours. Dominique, Robert et Odile vivaient discrètement sous le même toit, en face de chez cette voisine, consciente désormais que le vaccin aurait pu leur sauver la vie: "J'étais aussi un petit peu contre mais quand vous voyez tout ce qu'il se passe, et bien il vaut mieux se faire vacciner. Si j'avais pu en discuter avec Odile, je lui aurais dit de le faire".

Ce triple décès provoque une prise de conscience chez les récalcitrants constate déjà le maire Michel Humblot: "J'ai discuté avec d'autres personnes non-vaccinées dans le village, ils ont l'air maintenant décidé d'y aller. Qu'un drame comme ça motive les gens, au moins ce n'est pas peine perdue. Ne soyez pas réticents, pensez à vos amis, à vos enfants et vos petits-enfants, courez-vous faire vacciner", lance-t-il. Et le maire se dit prêt à accompagner lui même s’il le faut ses habitants au centre de vaccination le plus proche.

Le Covid-19 continue de tuer chaque jour en France. Mardi on dénombrait 84 décès en 24 heures à l'hôpital, et 54 morts par jour en moyenne sur une semaine.

>> A LIRE AUSSI - Après Jean Castex, la ministre de l'Insertion Brigitte Klinkert positive au Covid

Cyprien Pézeril (avec Guillaume Dussourt)