RMC

Que se cache vraiment derrière nos QR Code?

-

- - -

Pour aller au restaurant ou au cinéma cet été, il est devenu indispensable : le QR Code. Mais derrière ces formes carrées, savez-vous ce qui s'y cache réellement?

Sortir son téléphone, tapoter mécaniquement l'écran, montrer son QR Code... Peu à peu ce geste est devenu familier, car depuis le 9 août, pour aller au cinéma ou siroter une grenadine en terrasse, il est obligatoire de montrer son pass sanitaire et le QR Code qui avec.

Face à l'engouement, certains établissements n'hésitent d'ailleurs pas à s'en procurer pour afficher votre menu préféré. Mais savez-vous ce qu'il contient vraiment?

Que contient-il?

Cette version évoluée du code-barres, à la forme carrée, détient plusieurs informations. D'abord, votre prénom, nom et date de naissance. Mais aussi des informations concernant votre vaccination. Ou autrement dit, le nombre de doses reçues ainsi que le vaccin choisi.

Contre toute attente, ces données ne sont pas accessibles à tout le monde. En scannant cette clé d'accès, le restaurateur ou guichetier n'aperçoit que votre identité et si oui, ou non, votre pass sanitaire est valide. Il ne sait pas en revanche si vous êtes vacciné, guéri du Covid ou présentez un test Covid négatif.

Aucune information personnelle liée à votre santé n'est donc divulguée.

LIRE AUSSI >> Pass sanitaire: comment faire lorsqu'on ne possède pas un smartphone?

Ces informations sont-elles sécurisées?

C'est le talon d'Achille des QR Code. Seule l'application TousAntiCovid a été validée par la Commission nationale de l'information et des Libertés (CNIL). Avec TousAntiCovidVerif, les informations scannées restent bien stockées dans les smartphones. Elles ne peuvent pas être conservées par les établissements qui les contrôlent.

Impossible donc de suivre votre vie, les lieux que vous fréquentez et de vous tracez, assure le gouvernement.

Malheureusement, le risque zéro n'existe pas. D'autres applications peuvent obtenir frauduleusement vos informations contenues dans les QR Code. De nombreuses associations ont déjà alerté sur le problème et la CNIL a rappelé que ces démarches sont illégales, en demande plus de contrôles sur ces dispositifs alternatifs.

La CNIL incite d'ailleurs les Français à ne pas poster une photo de leur QR Code sur les réseaux sociaux et de s'assurer que l'éditeur du QR Code est fiable.

Margaux Bourdin (avec LC)