RMC

Quelles seront les conditions d'attributions de la nouvelle prime "Macron"?

INFORMATION RMC - Selon nos informations, une prime, à deux étages cette fois-ci, pourrait être distribuée aux agriculteurs, ouvriers du bâtiment, routiers, les caissiers ou encore les aides à domicile gagnant moins de 1.970 euros net.

Le retour de la prime Macron se précise, et elle concernera a priori beaucoup plus de salariés que prévu. 

Le Premier ministre Jean Castex devrait l'annoncer ce lundi, à l'issue de la conférence sociale, qui réunit, en visio, une partie du gouvernement et les partenaires sociaux.

Selon nos informations, le gouvernement devrait annoncer pour une prime Macron plus sophistiquée. Si le principe d'une prime exceptionnelle devait à l'origine récompenser les travailleurs de seconde ligne, le gouvernement devrait finalement l'élargir à tous les bas-salaires du secteur privé.

>>> A LIRE AUSSI - Prime "Macron": pourquoi Philippe Martinez réclame plutôt une augmentation des bas salaires

Une prime "à deux étages"?

Un geste financier versé au bon vouloir de l'employeur, exonéré d'impôt et de cotisations, comme la prime Macron, mais cette fois à 2 étages: 1.000 euros pour tout le monde, et le double dans les entreprises qui ont un accord d'intéressement ou qui ouvriront des négociations pour revaloriser les salaires et les conditions de travail des métiers de seconde ligne.

C'est à dire les agriculteurs, les ouvriers du bâtiment, les routiers, les caissiers ou encore les aides à domicile.

Reste encore à déterminer quel sera le critère du niveau de salaire. Matignon pencherait pour réserver cette prime à celles et ceux qui gagnent moins de 1,6 SMIC par mois, soit 1.970 euros net. 

Victor Joanin (avec J.A.)