RMC

Report et annulations de mariage en série à cause du coronavirus

Les mariages de la saison estivale sont évidemment compromis et la majorité tentent de se reporter à l'été 2021 qui est déjà chargé.

Autre conséquence du coronavirus : le report et l'annulation des mariages. 80 à 85% des mariages sont célébrés entre mars et septembre. Au moins un mariage sur deux en France sera ainsi entravé par l'épidémie en 2020, puisque l'Insee recense autour de 230.000 mariages annuels.

Impossible pour beaucoup de futurs mariés de se projeter avec la limitation des rassemblements cette saison. Sur leur faire part bleu et blanc, Célia et Nicolas avaient tout indiqué: rendez-vous le 22 juin à La Rochelle. Impossible pour eux de se marier sans leurs proches, dont certains résident à l'étranger, une source de stress pour les futurs mariés.

"On est aussi démunis l'un que l'autre. on est dans le même état de 'désespérence', d'énervement, de se dire qu'on va jeter l'éponge."

Une seule solution: reporter leur cérémonie à l’été 2021. Après avoir pu décaler le traiteur ou encore le photographe, le couple a retrouvé le sourire. "On va pouvoir faire les choses tranquillement", positive Célia.

"En 2021 il va falloir privilégier les jours de semaine"

Et beaucoup d’autres futurs mariés vont devoir s’adapter et rapidement. Pour l’année prochaine, les week ends de juillet-août sont pris d’assaut. Stéphane Séban, organisateur du salon du mariage, prévient, il va falloir faire des concessions.

"Pour pouvoir accueillir 350.000 mariages en 2021, 50% de plus que ce qu'on a l'habitude d'avoir il va falloir privilégier des jours de semaine, le vendredi, ou le dimanche aussi", prévient-il.

Le secteur du mariage s’attend tout de même à une perte de chiffre d’affaires de 30 à 40% par rapport à 2019.

Arnaud Valadon, Juliette Pietrachefski (avec J.A.)