RMC

Retour timide des clients dans les hôtels de France à l'occasion du week-end de l'Ascension

RMC
Les hôtels de France accueillent enfin leurs premiers clients après huit semaines de confinement et la limitation des déplacements.

Si pour les restaurants, la date de réouverture n'est pas encore actée, les hôtels, pour lesquels il n’y a jamais eu de fermeture obligatoire, comptent bien profiter du pont de l'Ascension. Et certains ont rouvert leurs portes dès mercredi soir comme au Grau-du-Roi dans le Gard.

Eric et Denise sont venus en voisins, ils voulaient absolument changer d’air : "On habite Saint-Mitre-les-Remparts, petit village à côté de Martigues, et on se fait une petite échappée dans le respect des 100 km qui nous sont octroyés pour l’instant. On a passé quand même deux mois confinés, et cela fait du bien prendre le soleil et retrouver la mer", assurent-ils au micro de RMC.

20% de chambres ouvertes

Dans l’hôtel où sont hébergés Eric et Denise, priorité à la sécurité sanitaire:

"On enlève tout ce qui est superflu, tout ce qui est chemins de lits, les coussins de décoratifs pour pouvoir traiter avec un virucide adapté et que nos clients soient en totale sécurité", explique Stéphan Baptiste directeur du Spendid Hôtel sur le front de mer. "On ne laisse rien au hasard, tous les clients qui viennent dans notre établissement doivent avoir la sensation d’être en totale sécurité", ajoute-t-il.

Et pour ce pont l’Ascension, 20% des chambres seulement sont occupées, mais Antoine le réceptionniste a retrouvé le sourire :

"Nous sommes ravis de retrouver nos clients, de reprendre le travail, de reprendre l’activité. Dans l’hôtel, nous avons 51 chambres, qu’une dizaine pour ce week-end, mais on est contents de reprendre. Ca va repartir avec le soleil", se félicite-t-il.

Aujourd’hui, sur le front de mer, face à l’hôtel, quelques veinards vont pouvoir en profiter car le mercure pourrait dépasser la barre des 30 degrés.

Jean-Wilfried Forquès et Guillaume Dussourt