RMC

Rouge, orange ou vert: que faut-il retenir de cette première carte de France du confinement?

La France est donc schématiquement départagée en trois parts à peu près équivalentes, entre rouge, vert et orange.

Maintenant, la France sait. Ou presque. Le gouvernement a dévoilé jeudi soir ses cartes en vue du déconfinement de la France en présentant la liste des départements en "rouge", "orange" et "vert" selon l'état de l'épidémie et des services de réanimation.

La France est donc schématiquement départagée en trois parts à peu près équivalentes, entre rouge, vert et orange. Le 7 mai, ne resteront que deux catégories -vert et rouge- qui détermineront le niveau de relâchement des restrictions décrétées le 17 mars. 

Sans surprise, l'ensemble de l'Ile-de-France et le quart nord-est du pays, les deux principales zones touchées, figurent intégralement en "rouge" - ainsi que la Haute Corse, le Cher, le Lot et Mayotte - sur une carte qui sera remise quotidiennement à jour jusqu'au 7 mai, avant le début du déconfinement prévu le 11, a précisé le ministre de la Santé Olivier Véran.

Rouge, orange ou vert: que faut-il retenir de cette première carte de France du confinement?
Rouge, orange ou vert: que faut-il retenir de cette première carte de France du confinement? © RMC

Quels sont les critères?

Le principal enseignement est donc que le quart Nord-Est du pays est dans le rouge. A l’inverse, les voyants sont au vert pour quasi toute la moitié ouest. Une couleur surprise sur cette carte/ le orange pour les départements en "ballotage". Ils ont en effet vocation à basculer dans le rouge ou le vert d’ici le 7 mai, en fonction de l’évolution des deux indicateurs qui ont servi à établir cette carte.

Le premier est le taux de circulation du virus: c’est la part de patients entrés dans les services urgences pour une suspicion de coronavirus en une semaine. Sur ce critère, il n’y a que 8 départements en rouge.

Deuxième critère, le taux d’occupation, de saturation des services de réanimation. Là, tout le quart nord-est dans le rouge et le quart sud-ouest du pays en orange. 

Un troisième indicateur viendra compléter les deux premiers: le nombre de tests disponibles par département pour dépister les personnes symptomatiques et tous leurs cas contacts.

Et maintenant?

Dans les départements en vert, une moindre présence du virus permettra d'organiser un déconfinement plus large.

Ceux en orange (une catégorie provisoire) ne présentent qu'un seul des deux critères - la circulation active du virus ou les capacités en réanimation. 

Le coronavirus a fait depuis le 1er mars 24.376 morts, dont 289 au cours des dernières 24 heures. Le directeur général de la Santé, le Pr Jérôme Salomon, a cependant souligné que les services de réanimation comptent désormais 4.019 patients ( -188 en 24 heures) contre près de 7.200 le 9 avril. 

Caroline Philippe avec Xavier Allain