RMC

"Sans eux, le pays est à l'arrêt!": le soutien de Jean-Jacques Bourdin aux livreurs et chauffeurs routiers

Jean-Jacques Bourdin a demandé à ce que les chauffeurs routiers puissent bénéficier de conditions normales de travail, notant l'importance de leur mission.

En pleine épidémie de coronavirus, ils permettent l'approvisionnement de denrées, de matériel médical... Les chauffeurs routiers sont nombreux à interpeller RMC ces derniers jours et témoignent de leur sentiment de délaissement.

Ils se déplacent dans un pays fantôme, sans structures ouvertes pour manger, dormir ou se laver. Ils n'ont de plus pas d'assistance et de matériel de protection, au risque de diffuser le virus à chaque livraison.

"C'est pas bien compliqué, quand on est richissime comme les grands pétroliers et les grandes sociétés d'autoroute, d'ouvrir une douche"

Une situation complexe pour ces professionnels de la route qui outre Jean-Jacques Bourdin (voir vidéo ci-dessus).

"Sans eux, ce pays serait à l'arrêt. Je voudrais que celle et ceux qui se baladent en groupe à la plage dans l'inconscience générale, pensent à ceux qui prennent des risques. Lorsqu'ils viennent livrer, protégez-vous et protégez-les. 
Les sociétés d'autoroute doivent ouvrir dans la journée, leurs douches et toilettes ! C'est pas bien compliqué, quand on est richissime comme les grands pétroliers et les grandes sociétés d'autoroute, d'ouvrir une douche."

Le secrétaire d'Etat aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, invité plus tard de la matinée, a assurée que cette situation serait réglée au plus vite.

>>> Manque de douches et de sanitaires pour les chauffeurs routiers: "Ca va rouvrir dès aujourd'hui" assure Jean-Baptiste Djebbari

RMC