RMC

Santé: comment entretenir sa mémoire ?

La mémoire fonctionne comme un muscle et peut être développée. Elle se travaille ainsi au quotidien.

Qui n'a jamais rêvé d'avoir une mémoire absolue ? Si certains ont naturellement la capacité de se souvenir de nombreuses choses, celle-ci reste active car elle est entretenue, peut-être parfois même à leur insu. Alors à l'approche des premiers partiels pour les étudiants, le docteur Christian Recchia, expert santé pour RMC à quelques conseils à distiller pour travailler sa mémoire. 

Une bonne mémoire est tout d'abord lié à une combinaison de facteur. Si ceux-ci sont tous au vert, on pourra retenir plus facilement ce que l'on entend ou que l'on voit: "L’éducation et le mode de vie, la façon d’être attentif à ce qui nous entoure permet à certaines personnes d’avoir ce qu’on appelle 'une bonne mémoire', précise sur RMC Christian Recchia. "La mémoire se muscle comme un muscle classique. On peut avoir un tout petit biceps à 7 ans et le développer à l'âge adulte, et bien la mémoire fonctionne de la même manière", ajoute le médecin.

Certains aliments facilitent la mémoire

Pour développer sa capacité à se souvenir, il faut "être curieux, actif et avoir une activité intellectuelle en se forçant à persévérer et être déterminé". Le praticien assure aussi que l 'entourage contribue beaucoup à la mémoire. "Il faut avoir un entourage affectif cohérent et équilibré. Un enfant qui n'a pas ça est stressé et ne peut développer sa mémoire", explique-t-il ajoutant que le sport, comme le football ou la danse permettent de se développer. "Chaque soir l’enfant devrait apprendre au moins deux lignes de récitation", conseille également Christian Recchia qui assure que le développement de la mémoire peut se travailler dès l'âge de 3 ans.

Et à l'approche des premiers partiels de l'année, le docteur à quelques conseils révisions pour les étudiants: "Un cours vous l’avez 'vu plusieurs fois': vous l’avez entendu une première fois, vous l’avez réécrit au propre une seconde fois ensuite vous l’avez appris une troisième fois, et bien il faut le voir au moins sept fois pour le retenir !", explique-t-il, ajoutant qu'il se retient mieux s'il est vécu "d'une façon parlée et visuelle" et si on le répète à haute voix en révisant. Christian Recchia recommande enfin de penser à bien dormir la veille d'un examen.

Certains aliments permettent également d’entretenir la mémoire, notamment ceux riches en acide gras comme les sardines, le hareng ou le saumon. "Cela facilite le fonctionnement neuronal qui permet la mémorisation", explique le médecin. Les légumes permettent également de préserver les neurones.

RMC