RMC

Stress, anxiété, dépression: la santé mentale des jeunes les plus affectée par la crise du Covid-19

Jérôme Salomon, directeur général de la santé, a reconnu mardi l'impact négatif du Covid-19 sur la santé mentale du pays.

La barre des deux millions de cas de Covid-19 a été franchie en France. Le directeur général de la Santé Jérôme Salomon, a fait le point sur la situation sanitaire dans le pays mardi. L'épidémie ralentit mais la pression sur les hôpitaux reste élevée.

Il a également évoqué la santé mentale des Français. La crise provoque stress, angoisse et souffrance psychologique s'est-il inquiété, et il encourage ceux qui subissent cela de consulter.

"Cette épidémie est stressante, anxiogène et peut générer une souffrance psychologique pour nombre d'entre nous"

Selon Santé publique France, la santé mentale s'est dégradée entre fin septembre et début novembre avec de plus en plus d'états dépressifs. Jérôme Salomon s'inquiète des effets du confinement sur le moral.

"Cette hausse s'avère encore plus marqué chez les personnes en situation financière très difficile, les personnes ayant des antécédents de troubles psychologiques, les inactifs, et les jeunes. Cette épidémie est stressante, anxiogène et peut générer une souffrance psychologique pour nombre d'entre nous"

Dans son cabinet Michael Stora, psychologue, observe une augmentation de l'anxiété de ses patients.

"Ce qu'on observe c'est plutôt chez les adolescents, chez les jeunes, il y a ce besoin irrésistible d'exister, de profiter de la vie. On peut percevoir chez certains qui d'habitude n'étaient pas forcément enclins à sombrer dans de formes de dépression, une accentuation de ce type de situations."

Alors il conseille tout simplement de consulter, ou d'apprendre a gérer seul son stress le temps que la vie normale reprenne son cours.

Romain Poisot (avec J.A.)