RMC

Tests Covid non-remboursés: quel sera leur prix à partir du 15 octobre?

Annoncé depuis plusieurs semaines, le coût des tests "de confort" est désormais connu.

A partir du 15 octobre, les tests PCR et antigéniques sans prescription deviendront payants. L'objectif est d'inciter les Français à se faire vacciner, tout en réduisant les tests de confort, qui coûtent (très) chers à la Sécurité sociale: plus de 5 milliards d'euros cette année. 

Une grille des tarifs

Il faudra donc compter 22 euros - au minimum - pour les tests antigéniques s'ils sont réalisés en laboratoire, et de 25 à 30 euros en pharmacie (notamment le dimanche).

Les tests PCR, eux, seront désormais facturés 43,89 euros. Enfin, les autotests coûteront 5,20 euros: ils ne seront plus gratuits s'ils sont réalisés devant un pharmacien.

Le nombre de tests est déjà en diminution: après un pic à 5,7 millions de tests mi-août, il y en a eu 3,5 millions la semaine dernière.

Certains spécialistes craignent que cela dissuade certains non-vaccinés d'aller se faire tester... et donc que le vaccin se diffuse. "C'est un pari sur l'incitation vaccinale", admettait ce jeudi matin, sur RMC, le professeur Gilles Pialoux. Avant de confier son inquiétude: "Nous avons déjà un retard de dépistage en France".

Gratuits dans certains cas

Toutefois, il est à noter que les tests resteront toujours gratuits pour les adultes vaccinés et pour les lycéens qui viennent de fêter leurs 18 ans.

Précisions importantes également: toutes les personnes majeures non vaccinées, mais avec des symptômes, pourront avoir un test gratuit sur présentation d'une ordonnance de moins de 48 heures. 

Enfin, pour confirmer le diagnostic d'un test antigénique, il sera nécessaire de le présenter dans les deux jours dans un laboratoire pour accéder, cette fois, au test PCR gratuit.

Selon le ministère de la Santé, près de 5,9 millions d'adultes n'ont encore reçu aucune dose de vaccin.

Martin Cadoret et XA