RMC

Transferts de patients Covid-19 depuis l'Île-de-France: comment la SNCF va s'organiser pour les déplacer vers d'autres régions

Six patients doivent être transférés chaque jour de l'Île-de-France vers d'autres régions moins touchées. Puis la SNCF devrait prendre le relais et accélérer la cadence de ces transferts.

C'est la stratégie du gouvernement pour éviter un nouveau confinement en Île-de-France. En début de semaine, six patients chaque jour vont être évacués des hôpitaux de l'Île-de-France vers d'autres au sein de région moins touchées par l'épidémie de Covid-19. En avion ou par hélicoptère.

Les transferts, vont ensuite s'intensifier grâce aux TGV médicalisés. Direction les hôpitaux de l'ouest où des places sont encore disponibles. Pour ça, la SNCF doit aménager une rame de 24 lits : poser des civières, installer l'encombrant matériel médical, prévoir 200 bouteilles d'oxygène... Bref créer une véritable salle de réanimation à 300km/h avec plus de 50 soignants.

C'est donc toute une logistique. Des transferts, la SNCF en a certes déjà menés. mais c'était pendant le premier confinement, avec un trafic quasiment à l'arrêt. Cette fois-ci, il faudra faire avec les passagers traditionnels. Séparer l'activité sanitaire et l'activité voyageurs. Et peut-être même annuler des départs pour laisser libre voie aux trains médicalisés.

>> A LIRE AUSSI - "C'est une grande opération médiatique": pourquoi le transfert de patients Covid-19 de l'Île-de-France vers d'autres régions exaspère les médecins

Cyprien Pézeril (avec Guillaume Dussourt)