RMC

Un an après, le patient zéro français du Covid-19 raconte comment il a vécu la maladie

Il était le tout premier malade en Europe. Revenu d'un voyage d'affaire à Wuhan où il a été contaminé, il avait ensuite été hospitalisé à Bordeaux.

C'était il y a un an jour pour jour que ce Français, qui rentrait de Chine, était hospitalisé à Bordeaux. Un an plus tard, il prend la parole pour la première fois et il raconte qu'il a eu très peur. 

25 jours. C'est le temps qu'a passé Laurent Chu en chambre de réanimation au CHU de Bordeaux, sans voir le jour, entouré de soignants vêtus d'hyper-protections. Le plus insupportable, raconte-t-il, c'est cet emprisonnement. “Je regardais les infos, ça me faisait trembler. Je voyais l'affolement du monde. Et moi, enfermé", explique-t-il dans les colonnes de Sud-Ouest

"Ni honte, ni fierté"

Le Français de 49 ans était en voyage d'affaires à Wuhan en janvier 2020. Son itinéraire, il l'a refait plusieurs fois dans sa tête. Il suppose qu'il a attrapé le virus à la gare, qui se trouve à côté du fameux marché où le Covid-19 a été détecté la première fois. À son retour en Gironde, il pense tout de suite au coronavirus quand il commence à tousser et qu'il sent la fièvre monter. 

Aujourd'hui, il dit aller bien "Être le premier Européen touché par le virus, je n'en tire ni honte, ni fierté, je ne suis pas champion de ski !”, plaisante-t-il. Il ajoute même qu'il aurait bien aimé être le premier Français à se faire vacciner. 

Benjamin Smadja