RMC

Vacances boudées par les Français: les réservations ont diminué de 50% pour des voyages en France

Les réservations pour la Toussaint ont diminué de 50% pour des voyages en France.

Avec l'incertitude liée à l'épidémie et les restrictions locales en France, et à l'étranger, les Français n'ont pas la tête aux vacances.

Selon une étude du cabinet Protourisme, les réservations pour la Toussaint sont en fortes baisses, par rapport à l'année passée. Ses vacances en famille à l'étranger, Yolande, parisienne, vient de faire une croix dessus. “On avait prévu des vacances en Hollande, mais malheureusement vu la situation actuelle, on est contraint de reporter”, indique-t-elle.

Anicette a pris la même décision. Elle n'ira pas à Angers pour la Toussaint. “A chaque vacance, je pars avec ma fille, mais à cause du covid, on préfère rester à Paris”, affirme-t-elle.

Dans son agence, Françoise Tortochot, a fait les comptes et ils sont catastrophiques. 95% de réservations en moins à l'international. Et 80% en moins pour l'hexagone. “Je n’ai jamais vu ça. On a eu des crises, on a eu le 11 septembre, mais comme ça jamais”, assure-t-elle.

Une lueur d'espoir ?

Si les tendances sont là, il existe une petite lueur d'espoir estime Didier Arino, directeur du cabinet Protourisme.

“En fonction d’un apaisement sanitaire, c’est-à-dire le fait que certaines zones puissent ne pas être rouge ou rouge écarlate, on peut espérer que les Français réservent en dernière minute cette année pour combler une partie du retard”, assure-t-il. 

D'éventuels prix cassés de dernière minute pourraient aussi convaincre ceux qui hésitent encore à partir, ajoute Didier Arino. Sans oublier la météo.

Benoît Ballet avec Guillaume Descours