RMC

Vacances de la Toussaint: où partir sans avoir besoin de faire un test Covid?

DUPIN QUOTIDIEN - C'est encore le grand bazar pour se rendre à l'étranger en ces temps de pandémie. Quelques destinations restent accessibles plutôt facilement.

Les vacances de la Toussaint, c’est dans un mois. Des vacances encore une fois chamboulées par l’évolution de l’épidémie de Covid-19. Certains attendent le dernier moment avant de décider de partir à l’étranger, car il y a beaucoup de restrictions, et elles changent régulièrement.

Certaines destinations restent plutôt ouvertes malgré la situation sanitaire. Pas besoin de tests pour vous rendre en Grèce ou en Turquie. Une attestation sur l’honneur suffit. L'Italie était dans ce protocole également mais vient de la changer lundi 21 septembre. L'Italie va imposer à tous les voyageurs en provenance de plusieurs régions françaises un test négatif à la Covid-19 avant l'entrée sur son territoire, a annoncé lundi le ministre de la Santé. Les régions concernées par cette mesure qui devrait entrer en vigueur dans les prochains jours sont l'Ile-de-France, les Hauts-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes, Provence-Côte-d'Azur, la Corse, la Nouvelle-Aquitaine et l'Occitanie.

Pour le Portugal, hormis dans les îles de Madère et des Açores, pas besoin de test non plus, mais un contrôle de la température est effectué. Si vous avez de la fièvre, vous êtes placé en isolement et vous devez réaliser un test PCR. 

Le fameux test PCR, beaucoup de destinations le demandent à l’arrivée

C’est notamment le cas des Territoires d’outre-mer. Un test PCR négatif réalisé 72h avant l’embarquement est demandé, sauf pour la Guyane et Mayotte, qui sont toujours en état d'urgence sanitaire jusqu'à mercredi, et dans leur cas, seuls les voyages impérieux sont autorisés: c’est-à-dire déplacement professionnel, ou en cas de deuil, par exemple, mais donc ça pourrait vite être assoupli.

Et en Allemagne, les autorités demandent un test PCR négatif de moins de 48h. Difficile, vu les délais actuels en France. Enfin, les Marocains réclament en plus un test sérologique. Et puis si vous avez envie de visiter Londres ou New-York, il vous faudra sans doute patienter.

Car la Grande-Bretagne impose toujours un isolement de 14 jours à l’arrivée. Même chose pour les Pays-Bas et la Tunisie. Et la situation est encore plus rude en Algérie et aux Etats-Unis où les frontières sont carrément fermées aux touristes français.

La Belgique, palme d’or de la complexité

Il faut s’accrocher pour comprendre. La quarantaine de 14 jours est obligatoire ou recommandée en fonction du département français d’où vous venez. Seule exception: la Creuse. Si vous venez de la Creuse, pas de quarantaine.

Pas de quarantaine non plus si vous êtes un travailleur frontalier ou que vous habitez à la frontière et que vous la traversez pour faire le plein.

Pas de quarantaine non plus si vous allez en Belgique pour un voyage "essentiel" dans ce cas, il y a pas moins de 14 critères : ça peut être pour rendre visite à votre petite amie mais il faudra prouver que vous êtes en couple depuis au moins deux ans (photo), et qu’au cours des 2 dernières années, vous vous êtes vus au moins 3 fois, et que ces rencontres couvrent une durée totale de 45 jours !

Pour en savoir plus, sur la Belgique comme pour tous les pays, vous tapez "conseil aux voyageurs + le nom de votre destination" dans un moteur de recherche, et vous obtiendrez les infos les plus fiables du ministère des Affaires étrangères.

Victor Joanin (avec J.A.)