RMC

Voyages scolaires annulés, stages décalés... dans le Haut-Rhin, 127.000 élèves sont priés de rester chez eux

En plus de l'annulation des cours, de nombreux projets scolaires sont annulés en raison de l'épidémie de coronavirus qui touche 193 personnes dans le Haut-Rhin.

Les portes des crèches, maternelles, écoles, collèges et lycée du Haut-Rhin sont restés fermées lundi, conséquence des mesures drastiques prises par la préfecture qui a choisi de laisser 127.000 élèves chez eux pour endiguer la propagation du coronavirus.

Pas d'exception devant la grille du collège Saint Jean restée elle aussi fermée. Mais quelques personnes font pourtant la queue devant la porte tentant de récupérer des affaires. Pour entrer, il faut attendre l’autorisation. Des parents d’élèves comme Cédric viennent récupérer une trousse, un cahier, un livre. Pas plus d’un parent à la fois, les mesures sont drastiques: "On s’adapte, on respecte les mesures et les consignes", commente laconiquement Cédric.

Un stage obligatoire reporté

La fermeture des écoles prend tout le monde de court. Léa lycéenne de 17 ans, est aussi revenue chercher ses affaires. Comme tous les élèves, elle doit recevoir ses cours sur internet: "Je ne suis pas très contente, parce que je n’arrive pas à travailler chez moi. Ce ne sera pas possible de rattraper autant d’heures perdues à la maison. C’est 15 jours de vacances", déplore-t-elle.

Le coronavirus oblige Jean-François Flamant, le directeur du groupe scolaire Saint-Jean à prendre des décisions difficiles: "Il y avait trois voyages à l’étranger de prévus ces prochains jours, bien évidemment on ne les fera pas. Les terminales devaient partir prochainement en entreprise. Ce stage se fait très souvent en EHPAD ou en maison de retraite et ceux-ci n’accueillent plus", regrette-t-il. Ce stage est obligatoire pour le baccalauréat, il va falloir maintenant s’organiser avec le rectorat pour rattraper l’épreuve…

Juliette Pietraszewski et Maxime Brandstaetter (avec Guillaume Dussourt)