RMC

Semaine contre l'antisémitisme dans les collèges et les lycées: On espère réveiller les consciences

Pendant une semaine, collégiens et lycéens vont être sensibilisés sur les questions du racisme et de l'antisémitisme.

La semaine d’éducation et d’action contre le racisme et l’antisémitisme débute ce lundi. Pendant une semaine, les jeunes seront sensibilisés à ces questions. Et cette année, cette semaine a un slogan: "Tous unis contre la haine". 

Cette semaine intervient dans un contexte tendu. En effet, depuis plusieurs mois, les actes antisémites ne cessent de grimper. 

Par rapport à 2017, il y en avait en effet eu 74% de plus cette année. L'objectif est donc de sensibiliser les élèves des écoles, collèges et lycées, à la prévention du racisme, de l’antisémitisme et de toutes les formes de discriminations.

À cette occasion, plusieurs rencontres et débats ont lieu dans toute la France. Des actions artistiques et culturelles, mais aussi des ateliers éducatifs sont organisés tout au long de la semaine. 

Car en effet, la différence entre racisme et antisémitisme n’est pas toujours évidente. Comme pour Clémence, collégienne qui vit à Paris. C’est pour éduquer et sensibiliser des jeunes comme Clémence que cette semaine a été créée. 

À ses côtés, sa mère, Hélène, découvre cette initiative et s’en réjouit. "Je pense que chaque année, c’est pas mal d’en parler. Et je trouve ça important qu’ils en entendent parler le plus jeune possible", affirme-t-elle. 

500 événements organisés

Parmi les organisateurs de cet événement, Frédéric Potier. Il est délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT.

"On espère, par cette semaine, réveiller les consciences et puis peut-être faire reculer des mouvements de rejet de l’autre. Dès le plus jeune âge, il faut apprendre à nos enfants, l’altérité, le goût de l’échange et des autres en général", explique-t-il, précisant que ce combat ne doit pas durer qu’une semaine, mais bien toute l’année. 

D’ici dimanche, près de 500 événements auront lieu dans toute la France. Le Premier ministre, Edouard Philippe, signera par ailleurs ce lundi la nouvelle convention de partenariat entre l'État et le Mémorial de la Shoah, consacrant une augmentation significative du soutien financier de l'État.

Margaux Bédé avec Guillaume Descours