RMC

Taxe d'habitation: êtes-vous concernés par sa suppression définitive?

DUPIN QUOTIDIEN - Pour qui la taxe d'habitation est-elle définitivement supprimée et pourquoi certains contribuables continuent à recevoir des avis de paiement cette année?

La taxe d’habitation va disparaître. Mais sa suppression est progressive, et elle prend en compte vos revenus. En fait la taxe d'habitation n'a pas été supprimée pour tout le monde en 2020 mais seulement pour 80% des contribuables. Les autres continuent à payer. 

Pour être totalement exonéré vos revenus ne doivent pas dépasser 27.700 euros pour un célibataire par exemple ou 50.000 environ pour une couple avec un enfant. Alors si on vous réclame une taxe d'habitation plein pot alors que vous êtes célibataire et que vous gagnez moins de 27.700 euros par an, ce n'est pas une erreur, c'est peut être parce que vous vivez en concubinage ou en colocation et que le fisc prend en compte les revenus des autres habitants du logement.

Certains contribuables ont été remboursés, pourquoi?

C'est tout simplement parce qu'ils étaient mensualisés, ils payaient leur taxe un peu tous les mois. Et si ils n'ont pensé à modifier leurs prélèvements au début de l'année alors qu'ils avaient droit à l’exonération l'administration fiscale leur a remboursé les sommes versées. Près de 7 millions de remboursements ont été effectués par virement, pour un montant total de 1,5 milliard d’euros.

A partir de quand les 20% de contribuables les plus aisés seront exonérés?

Là aussi ça va être progressif. Ces contribuables plus aisés seront exonérés dès l'année prochaine, à hauteur de 30%, puis à hauteur de 65% en 2022, et la taxe d'habitation disparaîtra totalement pour tout le monde en 2023. En attendant il faut payer celle de 2020 et vous avez jusqu'au 16 novembre pour le faire par courrier et jusqu'au 21 si vous payez par internet.

Et si on est exonéré de taxe d’habitation, est-ce qu'on doit quand même payer la redevance? Oui dans tous les cas il reste quand même à payer la contribution à l'audiovisuel public. Son montant est de 138 euros en métropole 88 euros en Outre-Mer. Et bonne nouvelle: la redevance ne devrait pas augmenter l'an prochain.

Marie Dupin