RMC
INFO RMC

Carburant: la CGT prépare une journée de grève générale, en réaction aux réquisitions

INFO RMC. En réponse aux réquisitions de personnels de dépôts de carburant lancées par le gouvernement, la CGT prépare une journée de grève générale la semaine prochaine.

Après avoir réuni en urgence les fédérations professionnelles à Montreuil ce mercredi, la CGT a décidé de préparer une journée de grève interprofessionnelle la semaine prochaine pour protester contre les réquisitions lancées par le gouvernement dans les dépôts de carburant. Mots d'ordre: salaires, retraites et libertés syndicales. Le jour sera décidé ce jeudi, après une réunion avec les responsables des unions départementales. 

Certains secteurs réfléchissent déjà à élargir le mouvement dans le cadre d'une grève reconductible. Par ailleurs, un rassemblement devant le siège de Total devrait être organisé dans les jours à venir. 

"Nous appelons à amplifier ces mouvements de grève, a expliqué Philippe Martinez, le secrétaire général de la CGT, ce jeudi matin sur RMC-BFMTV. Il faut que dans toutes les entreprises, on discute d’actions, et généraliser les grèves. Nous allons prendre la décision aujourd’hui d’un appel. Nous allons proposer qu’il y ait un nouvel appel à la grève et aux manifestations la semaine prochaine dans toutes les entreprises, dans le public et dans le privé. La journée de mardi est sur la table. Tous les syndicats des lycées professionnels appellent à la grève mardi."

Quatre salariés réquisitionnés à Gravenchon

Après les menaces brandies la veille, le gouvernement a procédé ce mercredi à une première réquisition de quatre salariés sur un site d'ExxonMobil à Port-Jérôme-Gravenchon (Seine-Maritime)

La préfecture de Normandie a mis à exécution ces arrêtés, qui ont été notifiés par le directeur du site à quatre salariés, deux pour mercredi, et deux pour jeudi, selon le ministère de la Transition énergétique.

Philippe Martinez, leader de la CGT, venu en soutien des salariés d'ExxonMobil, a dénoncé une "décision scandaleuse" et annoncé le dépôt d'un référé, pour s'y opposer. Dans les Bouches-du-Rhône, l'antenne départementale de la CGT a menacé d'appeler à la "mobilisation générale" à la première réquisition.

La réquisition ne vise pas les opérations de la raffinerie et donc la production de carburant. Elle "va permettre d’assurer l’expédition des produits", "normalement aujourd’hui vers la région parisienne" par oléoduc, a précisé une porte-parole d’Esso France.

Les grévistes du dépôt de Flandres de TotalEnergies, près de Dunkerque, seront les prochains à faire l'objet de réquisitions, selon le porte-parole du gouvernement, Olivier Véran.

LP avec Victor Joanin