RMC

Cheminots et fonctionnaires font cause commune: "On est tous dans le même bateau"

47.800 personnes ont défilé jeudi à Paris, 323.000 dans toute la France selon le ministère de l'intérieur (500.000 selon la CGT). Dans le cortège parisien, cheminots et fonctionnaires sont bien déterminés à rester soudés.

C'était le premier test social pour Emmanuel Macron et son gouvernement. 47.800 personnes ont défilé jeudi dans les rues de Paris, 323.000 dans toute la France (500.000 selon la CGT). Fonctionnaires et cheminots pourraient se retrouver dans les prochaines semaines. La CGT Fonction Publique a annoncé que les syndicats de la fonction publique se réuniraient le 27 mars pour décider d'une éventuelle action des fonctionnaires avec les cheminots.

A Paris, fonctionnaires et cheminots étaient prêts à se mobiliser ensemble, à l'image de Jessica, infirmière depuis 7 ans: "Je serai là pour eux comme eux seront là pour nous, on se soutient tous. On est tous dans le bateau, ils détruisent tout le service public. Après on dit ce sont des fonctionnaires, ils sont fainéants, ce n'est pas du tout ça. C'est qu'il n'y a pas de moyens!"

"On espère qu'il y aura de plus en plus de monde dans les manifestations"

Même détermination chez Christian, employé dans un ministère. Pour lui il faut s'allier contre le gouvernement: "Son objectif c'est de détruire tous ces statuts. Il faut que l'ensemble des travailleurs sous ce statut s'unissent pour mener le même combat".

Fonctionnaires et cheminots, côte à côte, pour une grève durable, c'est la volonté de Baptiste Talbot, secrétaire général de la CGT fonction publique: "Nous, on espère qu'il y aura toujours de plus en plus de monde dans les manifestations. Aujourd'hui, on a confiance en la capacité de mouvement social des travailleurs à faire plier ce gouvernement".

La CGT propose déjà une journée de mobilisation nationale le 19 avril prochain.

Pierre Rigo et Mahault Becker-Granier (avec P.B.)