RMC

Chute des réservations: la SNCF réduit le nombre de trains en circulation

La SNCF réduit la voilure après avoir enregistré une baisse conséquente des réservations.

La SNCF réduit le nombre de trains en circulation à partir de ce lundi. 10% de TGV et 20% des Intercités sont supprimés, conséquences de la chute des réservations. Depuis le début de l'année, les réservations auraient diminué de 30% à cause de la crise sanitaire selon le porte-parole de SNCF Voyageurs, en particulier en semaine.

Les voyageurs dont les trains sont supprimés seront contactés et pourront changer leur billet ou se faire rembourser promet la SNCF. "Il ne s'agit pas de suppressions inopinées de trains mais de plans de transport adaptés", explique le groupe ferroviaire.

"Ce n'est bon ni pour le confort, ni pour les gestes barrières"

Des annulations de trains qui perturbent le quotidien de nombreux voyageurs. Corinne réside à Chinon en Indre et Loire et emprunte chaque semaine la ligne TGV Tours-Paris pour son travail. A la suite de certaines annulations du plan transport de la SNCF, elle a fait le calcul: le temps de son trajet a doublé.

"Dans la mesure où des trains sont supprimés, je me retrouve avec des correspondances qui sont également multipliées par deux. Pour partir de Chinon, ça me fait arriver à midi au lieu de me faire arriver à 10h auparavant."

Comme beaucoup d’usagers, Corinne regrette de ne pas avoir été prévenu par la SNCF. Du côté des associations on dénonce l’entassement des voyageurs dans les trains restants. Bruno Gazeau est le président de la Fédération nationale des associations d'usagers des transports.

"Il faut toujours que l'offre reste supérieure à la demande sinon les gens sont entassés, pour la même masse de voyageurs dans moins de trains. Ce n'est bon ni pour le confort ni pour les gestes barrières."

Si le trafic est réduit en régions, en Ile de France, la SNCF rapporte que le réseau Transilien sera quasi à la normale, du moins pour cette semaine. 

>>> A LIRE AUSSI - Les utilisateurs de faux-pass "repentis" pourront échapper à une amende s'ils se vaccinent: convaincant?

Antoine Martin (édité par J.A.)