RMC

Covid-19: contrôles intensifiés ce week-end aux péages, dans les gares et les aéroports

Le ministère de l'Intérieur hausse le temps avant un week-end ensoleillé.

Pour dissuader les Français de succomber à la tentation. Les contrôles vont "s'intensifier dès ce jour", dans les "gares, aéroports et péages routiers" tout en "poursuivant les contrôles de respect des gestes barrières" pour lutter contre le Covid-19, a indiqué vendredi Matignon. En cas de non-respect des attestations, une amende de 135 euros pourra être dressée.

Il faut préciser que le week-end s'annonce particulièrement printanier ce week-end avec des températures avoisinant les 20 degrés. 

>> A LIRE AUSSI - INFOGRAPHIE - Nouvelles restrictions sanitaires: ce qui change dans les 19 départements confinés

Ces mesures, annoncées par le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin lors d'une réunion avec le Premier ministre Jean Castex, interviennent alors que la situation est "critique avec l'entrée en action de la troisième vague et la prédominance du variant britannique".

"Une course contre la montre est engagée", a souligné Matignon dans un communiqué. 

>> A LIRE AUSSI - Partir à Barcelone malgré le "confinement", c'est légal, et cet étudiant assume

Le chef du gouvernement réunissait les préfets et directeurs généraux des ARS des 19 départements faisant l'objet de mesures renforcées, pour un point de situation détaillé. Il a estimé lors de cette réunion que "plus que jamais, nous avons besoin de l'Etat, quoi que l'on fasse et quoi que l'on en dise", ajoute le communiqué.

Depuis que la Nièvre, le Rhône et l'Aube ont rejoint la liste jeudi, 19 départements sont soumis à des mesures de "freinage renforcé" de l'épidémie: pas de déplacements à plus de 10 km sans dérogation, pas de sortie de la région sans motif impérieux, de nouveaux commerces fermés et des demi-classes en lycée.

"Ces semaines qui viennent seront difficiles, nous prendrons toutes les mesures utiles en temps et en heure et il n'y a à mes yeux aucun tabou", a averti le président de la République Emmanuel Macron, tard jeudi soir après un Conseil européen en visioconférence.

"Tests obligatoires" et "contrôles aléatoires"

Par ailleurs, l'Allemagne va renforcer les contrôles sanitaires pour les voyageurs arrivant de France, avec "tests obligatoires" et "contrôles aléatoires", a annoncé le chef de la diplomatie française. L'Allemagne va classer la France en zone à haut risque face à la pandémie de Covid-19, a annoncé jeudi soir la chancelière Angela Merkel.

Pour les travailleurs frontaliers, des discussions sont en cours avec les régions concernées pour "essayer d'adapter le mieux possible (ces mesures) et faire en sorte que ces salariés soient le moins pénalisés possible".

INFOGRAPHIE - Autorisé ou interdit: qu'a-t-on le droit de faire dans les 19 départements confinés?

La rédaction de RMC avec AFP