RMC

Des nouveaux "Ouigo roses" pas chers et à petite vitesse: quelles sont les lignes SNCF concernées?

L'ambition de la SNCF, tailler des croupières aux autocars et aux autoroutes en proposant une offre tarifaire imbattable.

Des trains à petite vitesse et à petits prix. La SNCF lance une nouvelle offre à bas coût baptisée Ouigo Vitesse Classique. Des trains qui iront moins vite que les TGV, mais qui seront aussi bien moins chers.

>> A LIRE AUSSI - Il fête ses 40 ans et file toujours à 300 km/h: ce que vous ne savez (peut-être) pas sur le TGV

Deux lignes seront mises en service au printemps de l'année prochaine: Paris-Nantes et Paris-Lyon, avec respectivement trois et deux aller-retour par jour. La SNCF vise 1,2 millions de voyageurs en année pleine. 

Les billets seront mis en vente un mois et demi avant le départ et leur montant ne bougera pas: entre 10 et 30 euros, 5 euros pour les enfants. C'est donc une bonne nouvelle pour les voyageurs qui s'organisent au dernier moment.

Pas de prise, des bagages supplémentaires payant

Pour un Paris-Lyon, le trajet sera d'environ 5h, pour un Paris-Nantes, moins de 4h. C'est peu ou prou le même temps qu'en voiture et c'est surtout trois fois moins cher pour un voyageur seul. On est bien sur une offre à bas coût, avec ses avantages et ses inconvénients. 

"Ouigo Vitesse Classique" proposera deux allers-retours quotidiens entre Paris-Bercy et Lyon-Perrache via Villeneuve-Saint-Georges, Melun, Dijon, Chalon-sur-Saône et Mâcon en 4 heures 45 à 5 heures 15 de bout en bout, et trois allers-retours entre Paris-Austerlitz et Nantes via Juvisy, Massy-Palaiseau, Versailles, Chartres, Le Mans et Angers ou Juvisy, Les Aubrais, Blois, Saint-Pierre-des-Corps, Saumur et Angers, le tout en 3 heures 30 à 4 heures 15.

Le TGV à bas coût de la SNCF devrait atteindre en 2023 Brest, Quimper, La Rochelle et Perpignan au départ de Paris.

Des nouveaux "Ouigo roses" pas chers et à petite vitesse: quelles sont les lignes SNCF concernées?
Des nouveaux "Ouigo roses" pas chers et à petite vitesse: quelles sont les lignes SNCF concernées? © SNCF

Le bagage supplémentaire coûtera 5 euros et il n'y aura pas de prise électrique hormis dans les WC, car il s'agit de vieux trains Corail rafraîchis et repeints en rose. Impossible à manquer dans les gares.

S'ils sont à moitié remplis, ils seront déjà rentables, selon la SNCF, qui développera cette offre sur d'autres lignes en cas de succès.

La compagnie promet de nouvelles destinations à partir de 2025, grâce à la transformation en Ouigo de 12 TGV supplémentaires, qui s'ajouteront aux 38 rames déjà en service. Pour l'heure, elle va lancer une option "Ouigo Plus", plus chère, comprenant toutes les options habituellement payantes: bagage, wifi lorsqu'il est disponible, choix de la place et embarquement au dernier moment.

Victor Joanin avec Guillaume Descours