RMC

Il fête ses 40 ans et file toujours à 300 km/h: ce que vous ne savez (peut-être) pas sur le TGV

La SNCF célèbre vendredi les 40 ans du TGV, un anniversaire fêté avec Emmanuel Macron qui va permettre à la compagnie d'oublier la pandémie en attendant l'arrivée de la prochaine génération de trains, alors que la concurrence pointe son nez.

Il était orange, ne roulait qu'à 260 km/h, et la ligne nouvelle entre Paris et Lyon était encore inachevée. Mais il permettait déjà de gagner une heure par rapport aux 3 heures 40 que mettaient alors les trains les plus rapides, un trajet réduit à 2 heures dès 1983.

La SNCF célèbre vendredi les 40 ans du TGV, un anniversaire fêté avec Emmanuel Macron qui va permettre à la compagnie d'oublier la pandémie en attendant l'arrivée de la prochaine génération de trains, alors que la concurrence pointe son nez.

Lancé par Georges Pompidou et construit sous Valéry Giscard d'Estaing, le TGV a été inauguré le 22 septembre 1981 par François Mitterrand. Les TGV ont mis Paris à 2 heures 40 de Lyon en 1981, puis 2 heures en 1983, contre 3 heures 40 pour les trains les plus rapides auparavant. Et la fréquentation s'est envolée de 7,2 millions de voyageurs en 1982 à 20,1 millions en 1991 et 40,8 millions en 2012.

1981, naissance et vitesse record

Projet approuvé en mars 1974 par Georges Pompidou peu avant sa mort, la première ligne à grande vitesse (LGV) est inaugurée entre Paris et Lyon le 22 septembre 1981 par François Mitterrand.

Les rames orange des TGV construits à l'usine Alsthom de Belfort (aujourd'hui Alstom) y roulent à 260 km/h, et relient Paris à Lyon en 2 heures 40. Quelques mois auparavant, le 26 février 1981, une de ces rames avait battu un record du monde de vitesse sur rail durant un essai, à 380 km/h.

1989, TGV Atlantique

En septembre 1989, une nouvelle liaison voit le jour, desservant Nantes et Rennes depuis Paris: il s'agit de la "branche Bretagne" du TGV Atlantique. 

En septembre 1990, la "branche Aquitaine" du TGV Atlantique avec sa liaison vers Bordeaux est mise en service. Les TGV Atlantique avec leur couleur bleu océan battent plusieurs records de vitesse : le 18 mai 1990 une rame atteint 515,3 km/h.

1993, Lille à une heure de Paris

Le réseau à grande vitesse s'étoffe en mai et septembre 1993 avec la mise en service d'une LGV vers le Nord: Lille est désormais à une heure de Paris par train.

1994, sous la Manche

Le TGV Nord prolongé devient aussi le premier trait d'union à grande vitesse avec l'Europe. Le Tunnel sous la Manche, inauguré en mai 1994, permet des liaisons à grande vitesse en Eurostar à partir de novembre 1994 entre Paris et Londres. Aujourd'hui 2 heures 15 séparent Saint-Pancras à Londres de la Gare du Nord à Paris.

Une autre branche permet de relier à partir de septembre 1996, avec les trains Thalys, Paris à Bruxelles et à Amsterdam. La capitale européenne est actuellement à 1 heure 22 de Paris.

2001, TGV Méditerranée

En juin 2001, un nouveau tronçon permet de relier Marseille à Paris en 3 heures: il s'agit de la LGV Méditerranée avec un nombre important de ponts, tunnels et viaducs en raison du relief accidenté traversé et des TGV roulant à 300 km/h.

2003, un milliard de voyageurs

Le 23 novembre 2003, la SNCF célèbre son milliardième voyageur transporté par TGV. Dix ans plus tard, le 25 janvier 2013, le TGV franchit la barre symbolique des 2 milliards de voyageurs transportés.

2007, TGV Est et nouveau record

Une nouvelle ligne reliant Paris à Strasbourg en 2 heures 20 est mise en service le 10 juin 2007. Peu avant, le 3 avril 2007, un nouveau record du monde de vitesse est battu sur cette nouvelle ligne lors d'un essai, avec 574,8 km/h.

2010, LGV Perpignan-Figueras

Entre la France et l'Espagne la ligne à grande vitesse reliant Perpignan à Figueras commence à être exploitée en décembre 2010.

2011, TGV Rhin-Rhône

En décembre 2011, ouvre le premier tronçon du TGV Rhin-Rhône, première ligne à grande vitesse à ne pas conduire vers la région parisienne, devant à terme permettre de relier l'Allemagne à l'arc méditerranéen, en passant par Lyon.

2015, le drame

Le 14 novembre 2015, un TGV d'essai effectuant le dernier test sur le tronçon final de la ligne Paris-Strasbourg déraille, faisant 11 morts parmi les 53 personnes à bord. Il s'agit du premier accident mortel dans l'histoire du TGV. L'enquête pointe des erreurs d'appréciation de l'équipage.

2017, à l'Ouest, du nouveau

Paris-Rennes en moins d'une heure et demie, Paris-Bordeaux en un peu plus de deux heures: la SNCF inaugure le 2 juillet 2017 deux nouveaux tronçons à grande vitesse sur la façade atlantique.

2020, Coronatrains

L'épidémie de Covid-19 en France oblige au printemps 2020 à évacuer des malades des hôpitaux saturés, de l'est et de la région parisienne vers l'Ouest ou le Sud-Ouest à bord de "TGV sanitaires" spécialement aménagés.

2024, le "TGV M"

Emmanuel Macron a annoncé vendredi le retour des grands projets pour la SNCF à l'occasion des 40 ans du TGV, "une grande aventure française" qui doit se poursuivre avec des nouveaux investissements "massifs".

Ce train à grande vitesse qui a transporté 3 milliards de passagers depuis son lancement en 1981, "c'est l'histoire d'une passion française et d'un génie français", a lancé le président, lors de la fête d'anniversaire à la Gare de Lyon, à Paris.

"Nous allons la poursuivre en grand", a-t-il promis dans un discours prononcé devant la maquette de la motrice du futur TGV M, le "TGV du futur" que la SNCF doit mettre en service en 2024. 

La rédaction de RMC avec AFP