RMC

EXCLU RMC - 83% des jeunes conducteurs utilisent leur téléphone au volant

Selon le dernier baromètre AXA Prévention révélé en exclusivité ce vendredi sur RMC, 83% des jeunes conducteurs (entre 18 et 24 ans) utilisent leur téléphone au volant. Cette proportion descend à 48% pour l'ensemble des automobilistes.

Textos, itinéraires, appels, jeux, mails… Ce vendredi RMC dévoile en exclusivité les résultats du baromètre AXA Prévention issus d’une enquête annuelle sur le comportement des jeunes conducteurs au volant. Premier constat, le téléphone est le gros point noir ! En effet, l’utilisation du téléphone au volant, tout usage confondu, est un comportement nettement plus répandu chez les 18-24 ans: 83% des jeunes conducteurs avouent l'utiliser lorsqu’ils conduisent, contre 48% pour l’ensemble des automobilistes.

Les jeunes relativisent les dangers

Dans le détail, 43% s'en servent pour passer des appels (contre 30% ensemble des automobilistes), 43% consultent ou envoient des SMS (contre 15% ensemble des automobilistes) 64% suivent leur itinéraire (contre 26% ensemble des automobilistes), 7% consultent ou envoient un email (contre 3% ensemble des automobilistes), et 4% utilisent des applications de jeux sur son smartphone (contre 1% ensemble des automobilistes).

Autre enseignement de ce baromètre: la notion du danger. Les jeunes relativisent toujours autant les dangers et se distinguent toujours de l’ensemble des automobilistes par une nette tendance à commettre plus d’infractions. Ainsi, les risques liés au manque de vigilance sont particulièrement plus fréquents chez les jeunes conducteurs, notamment la conduite de nuit pour un long trajet (72% contre 58% chez l’ensemble des automobilistes) et la conduite en état de fatigue (62% contre 49%).

En matière d'alcool, les jeunes sont meilleurs élèves que les adultes

Concernant l'alcool, globalement, les jeunes sont meilleurs élèves que les adultes en la matière. Dans le détail, 50% des jeunes conducteurs avouent conduire après avoir bu ne serait-ce qu’un verre, 18% après avoir bu plus de deux verres d’alcool, et 4% des jeunes conduisent après avoir bu plus de 4 ou 5 verres d’alcool.

Autre information issue de cette enquête, 47% des jeunes admettent rouler à 65 km/h en ville (contre 39% ensemble des Français) et 29% des jeunes admettent rouler à 120-130 km/h sur les routes secondaires (contre 25% ensemble des Français). En revanche, les jeunes sont plus frileux que les adultes lorsqu’il s’agit de rouler comme des chauffards: 12% d'entre eux avouent rouler à 160-170 km/h sur autoroute, c’est moins que l’ensemble des Français (14%). Enfin, 47% des jeunes interrogés affirment adapter leur rythme de conduite à celui des autres, plutôt que de respecter strictement les limitations de vitesse (contre 32% chez l'ensemble des automobilistes).

M.R avec Jean-Jacques Bourdin