RMC

Téléphone au volant: "On peut le couper, on le fait dans l'avion et on n'en meurt pas"

-

- - AFP

La Sécurité routière lance sa nouvelle campagne ce dimanche. Objectif: sensibiliser sur les risques d'utiliser son téléphone en conduisant.

Quand vous regardez votre téléphone, qui regarde la route ? C'est la question que pose la nouvelle campagne de la sécurité routière lancée ce dimanche. La cible, c'est le téléphone au volant. En effet près d'un accident corporel sur 10 sur la route est lié à l'utilisation du téléphone au volant.

Et pourtant une personne sur deux avoue qu'il lui arrive d'utiliser son téléphone en conduisant. Chacun a une bonne raison: "De temps en temps je l'utilise quand j'ai des SMS urgents à envoyer", avoue une automobiliste. "Je passe des appels pour des raisons professionnelles tous les jours", dit un autre. "Je m'en sers pour me repérer donc je pianote l'endroit où je dois aller", admet encore un autre.

"Le cerveau bascule d'une tâche à une autre"

Des comportements évidemment dangereux pour le conducteur et pour les autres. L’utilisation du portable au volant diminue en effet fortement la concentration comme l’explique Catherine Gabaude, chercheuse spécialiste des comportements au volant: "Quand on fait attention à deux choses à la fois, notre cerveau va basculer d'une tâche à une autre. Donc on va de temps en temps être attentifs à la route et de temps en temps à la conversation téléphonique. Ce basculement de l'un à l'autre constamment fait que globalement notre raisonnement est un peu ralenti".

Et pour corriger ses mauvaises habitudes, on peut adopter certains réflexes comme l'explique Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière: "Ce qui est bien c'est de se mettre en position de ne pas entendre l'appel ou le signal du SMS. On peut le mettre en mode avion. Après tout on le fait bien quand on prend l'avion et on n'en meurt pas. Il suffit de faire des pauses régulièrement pour voir si on n'a pas de message urgent. Il existe aussi une appli de la sécurité routière qui s'appelle 'Mode conduite', il suffit de l'enclencher et ceux qui vous appellent reçoivent immédiatement un message leur disant que vous êtes au volant".

Utiliser son téléphone en conduisant, c’est aussi risquer de perdre 3 points sur son permis et une amende de 135 euros.

P.B. avec Clément Fraïoli