RMC

"J'étais super tendu du slip, tous les 100 mètres quelqu'un menaçait notre vie": quand Eric Brunet évite en moto les automobilistes au téléphone

Derrière un taxi-moto, Eric Brunet a eu la peur de sa vie en voyant le nombre d'automobilistes regarder leurs portables plutôt que le trafic et manquer de provoquer des accidents.

Alors qu'on estime les téléphones au volant responsables de 16% des accidents mortels sur l'autoroute, le gouvernement veut sévir contre les contrevenants. L'utilisation d'un smartphone en conduisant pourrait prochainement entraîner le retrait pur et simple du permis de conduire contre une amende de 135 euros et trois points en moins actuellement.

Une mesure qui plait beaucoup à Eric Brunet. Et pour cause, l'animateur de RMC a révélé avoir eu la peur de sa vie récemment, alors qu'il se trouvait à l'arrière d'une moto-taxi. 

"Heureusement le chauffeur donnait d'énormes coups de klaxon"

"J'ai compris qu'à chaque seconde ma vie pouvait basculer. Je voyais des gens donner des coups de volants énormes parce qu'ils étaient en train de regarder leurs genoux et d'envoyer des SMS. Sans clignotant rien, 10 mètres avant que l'on arrive à leur hauteur, ils donnaient des gros coups de volant. Heureusement le chauffeur donnait d'énormes coups de klaxon", a-t-il raconté ce mardi sur RMC.

"Je regardais devant avec 40 mètres d'avance"

"Après je n'étais pas relax, je regardais devant avec 40 mètres d'avance, j'étais super tendu du slip. Tous les 100 mètres quelqu'un menaçait notre vie à tous les deux", a ajouté Eric Brunet estimant qu'une voiture sur trois avait un conducteur utilisant son téléphone au volant.

La nouvelle législation concernant le téléphone portable devrait être appliquée d'ici la fin de l'année, le temps de rédiger le décret. 

Guillaume Dussourt