RMC

La prime d'assurance auto baisse (légèrement) pour 2022: une si bonne nouvelle que ça?

Les automobilistes vont devoir payer un tout petit peu moins cette année après plusieurs année de hausse.

641. C'est en euros le montant annuel moyen que vont payer les automobilistes l'année prochaine pour leur prime d'assurance. Et c'est un montant en baisse par rapport à l’année dernière: -1,4%. Ce qui représente 9 euros de moins, selon le comparateur Lelynx.fr.

La prime qui baisse après plusieurs années de hausse continue, c'est une bonne nouvelle. Il faut dire que depuis deux ans et le début de la pandémie, les Français ont moins roulé, voire n'ont plus roulé du tout lorsqu'on était en confinement. Et donc mécaniquement, moins de trafic automobile, c'est moins d'accidents, et donc moins de remboursements à effectuer pour les assurances.

Il y a eu un peu plus de 46.000 accidents sur les 11 premiers mois de l'année, c'est 10% de moins qu'en 2019, avant la crise, alors certes, malheureusement, votre prime ne va pas baisser de 10%, mais de 1,4% seulement. Les assureurs rétorquent que le coût des réparations flambe et leurs marges sont déjà extrêmement basses, donc ils ne peuvent pas faire plus d'effort.

Une prime en baisse, mais tout le monde n'est pas logé à la même enseigne

Clairement, il ne faut pas être un jeune urbain. Déjà, les automobilistes des villes payent plus cher. A Marseille, Nice, Saint-Etienne, on paye très cher, parce qu'il y a plus d'accidents, plus de vols de voiture. Pour les moins de 25 ans aussi, la facture est plus salée, puisqu'ils sont impliqués dans plus d'accidents, ils sont considérés comme des profils à risque. Ils déboursent en moyenne 971 euros par an, c’est 550 euros de plus que les seniors.

Il y a aussi des différences en fonction des régions. La palme de la région la moins chère de France revient à la Bretagne: 533 euros de prime. Présents aussi sur le podium: les Pays de la Loire et la Nouvelle-Aquitaine. L'ouest de la France est en force. A l'inverse, l'Île-de-France et la région Paca sont les deux mauvais élèves de ce classement avec des primes d'assurance auto plus élevées que la moyenne. 

>>> A LIRE AUSSI - "C'est un peu plus juste, mais...": les radars-tronçon sont-ils des nouvelles "pompes à fric"?

Victor Joanin (édité par J.A.)