RMC

Loire-Atlantique: à la demande des vignerons, le conseil départemental retire des panneaux liant alcool et accidents de la route

Le syndicat des vignerons des Côtes du Rhône accusé d'entente

Le syndicat des vignerons des Côtes du Rhône accusé d'entente - JEFF PACHOUD / AFP

Certains vignerons ont pris ces panneaux comme une agression et jugé que les panneaux stigmatisaient la consommation de vin.

Les panneaux de la discorde. Des panneaux de sensibilisation sur les dangers liés à l'alcool au volant ont été retirés du bord des routes de Loire Atlantique, à la demande des vignerons. Installés depuis le début de l'été, ils représentaient un verre de vin sur fond gris au-dessus d'une voiture effectuant une sortie de route. Objectif : représenter le verre de trop.

"C’est une décision catastrophique absolument contraire à tous les principes de prévention en France et en Europe où l’on représente le risque alcool avec un verre", déplore Claude Chabot, porte-parole de la Ligue contre la violence routière de Loire-Atlantique.

La mortalité en hausse dans le département

Mais des professionnels du vin ont pris ça comme une agression et jugé que les panneaux stigmatisaient la consommation de vin. "C’est une erreur tragique de la part des vignerons et du conseil départemental qui prend cette décision", ajoute Claude Chabot.

Soixante-cinq personnes sont mortes dans un accident de la route en Loire-Atlantique entre septembre 2019 et août 2020, contre 58 durant les douze mois précédents, selon la préfecture.

G.D.