RMC

Malgré les négociations, l'espoir d'une grève pour Noël s'amenuise

La situation dans les transports reste très compliquée notamment en Île-de-France. Le gouvernement a rencontré les syndicats jeudi mais la CGT et FO n'ont pas l'intention d'appeler à une trêve.

L’espoir d’une petite trêve dans la grève contre la réforme des retraites s'est éloigné jeudi soir après les discussions à Matignon. Fermeté du côté de la CGT, et FO. La CGT qui a déjà fixé une nouvelle journée de mobilisation le 9 janvier. Seule l’Unsa, 2e syndicat à la SNCF, a appelé à une pause pour les vacances. 

Les discussions entre le gouvernement et les syndicats n’ont pas accouché de grandes avancées. Sur la question de la pénibilité, le Premier ministre a retenu la proposition du patronat 300.000 personnes supplémentaires intégreront le dispositif, mais le retour de certains critères comme le port de charges lourdes défendu par les syndicats n'a pas été retenu. La future pension minimum aujourd'hui estimée à 1000 euros pourrait finalement aller au-delà des 85% du SMIC.

Côté cheminots d'importantes concessions ont été accordées. Le montant de la retraite actuelle des agents devrait être garanti dans le prochain système. Et pour finir sur l'âge d'équilibre, le Premier ministre reste ferme sur les 64 ans, mais laisse entrevoir quelques marges de manœuvre pour les carrières longues et difficiles.

Les ministres priés de rester mobilisés

Alors la consigne a été passée au gouvernement. Les ministres concernés par le dossier des retraites sont priés de rester mobilisés, car la situation est très loin d'être réglée. Matignon en a conscience, aucun triomphalisme jeudi soir après les annonces du Premier ministre, car les Français vont encore subir les conséquences de la grève dans les gares et dans toute l'Île-de-France. 

Si les négociations sont suspendues au niveau national jusqu'à début janvier, elles vont en revanche se prolonger à la RATP et à la SNCF. Emmanuel Macron, quant à lui, très attendu sur le sujet en parlera lors de ces vœux du 31 décembre.

Jérémy Trottin avec Guillaume Descours