RMC

Permis vélo pour enfants: "Ça me rassurerait de savoir comment il faut rouler"

Le gouvernement doit annoncer le 17 avril la mise en place du permis vélo pour les élèves du primaire alors que le nombre de cyclistes augmente sur les routes de France.

Alors que le nombre de cyclistes sur les routes est en augmentation, le gouvernement doit annoncer le 17 avril prochain la mise en place du permis vélo. Cette formation de 10 heures destinée aux élèves de primaire doit leur apprendre les bases de la bicyclette, leur faire découvrir les panneaux et les entraîner à se déplacer sur la voie publique.

Le permis en poche, Jana serait bien plus sereine derrière le guidon. Cette formation pourrait régler quelques angoisses de cette élève de CM1 ou des doutes qui persistent encore sur la route: "Ça me rassurerait de savoir si je peux prendre le trottoir, savoir comment il faut rouler, à quelle vitesse et où il faut rouler. Je ne suis pas une pro du vélo", avoue-t-elle au micro de RMC.

"Il faut qu'ils apprennent le plus tôt possible"

Son oncle Samy acquiesce. Les parents seraient soulagés de savoir que leurs enfants connaissent les règles de sécurité : "Ça va nous rassurer, c’est eux qui on vont en faire le plus. Il faut qu'ils apprennent le plus tôt possible".

Et pour que cette formation fasse vraiment baisser le nombre d'accidents, elle doit être obligatoire et gratuite défend Bernadette Caillard-Humeau, de la Fédération des Usagers de la Bicyclette, alors que le gouvernement ne s'est pas encore prononcé sur ces modalités.

18 morts depuis janvier

"Il faut que ce soit toute une génération et tous les élèves qui apprennent l'autonomie à vélo. L'égalité républicaine ça veut dire la gratuité, l'éducation nationale doit prendre en charge", insiste-t-elle.

Le permis vélo devrait enrayer la mortalité des cyclistes, en hausse depuis le début de l'année selon les derniers chiffres de la sécurité routière, avec au moins 18 décès depuis le mois de janvier, du jamais vu.

Benoît Ballet, Nicolas Traino avec Guillaume Dussourt