RMC

Pneus hiver: pas de sanction malgré la loi, une situation "absolument déplorable" pour les maires

Route enneigée.

Route enneigée. - -

Invité sur RMC, le maire de Moûtiers, Fabrice Pannekoucke, a dénoncé l'absence de sanction pour les automobilistes non équipés de pneus hiver pour circuler en montagne.

Comme l'a révélé jeudi RMC, les usagers des routes de montagne ne seront pas sanctionnés financièrement s'ils ne sont pas équipés de pneus hiver ou quatre saisons ou s'ils ne transportent pas dans leur coffre des chaînes ou des chaussettes textiles, contrairement à ce que prévoit la loi Montagne 2 dans 48 départements.

Le report d'entrée en vigueur de cette législation est critiqué par les maires de certaines communes de montagne. C'est le cas de Fabrice Pannekoucke, maire de Moûtiers en Savoie, qui a évoqué ce vendredi sur RMC une situation "absolument déplorable".

"Vous ne risquez aucune amende, mais vous risquez l'accident. C'est absolument déplorable, nous nous sommes battus des années sur ce sujet, pour faire reconnaître le risque particulier, l'importance d'être équipé, et aujourd'hui ce contre signal est rageant parce que le risque d'accident existe toujours", a-t-il déploré.

Des dégâts "inacceptables"

Le maire a notamment rappelé qu'il "suffit de peu pour que l'accident se produise" et assuré que "chaque fois qu'il y a de la circulation sur route enneigée ou froide on constate des dégats".

"La neige sur la route, ça n'a rien de politique, un accident ça n'a rien de politique et les dégats qu'on constate sont inacceptables alors qu'on a des solutions pour protéger", a encore martelé Fabrice Pannekoucke.

S'il a reconnu le coût que peut représenter un équipement neige, notamment en cette période d'inflation, le maire a aussi rappelé "qu'on sait quel est le coût quand il y a un accident".

La loi Montagne prévoit une amende de 135 euros pour les conducteurs de véhicules non-équipés dans les départements montagneux.

Emilie Roussey