RMC

Pollution: "Paris est en bonne voie pour devenir une ville plus agréable à vivre"

RMC
Une nouvelle réglementation prévoit l'instauration de zones de circulations restreintes dans certaines grandes villes pour lutter contre la pollution. Une réglementation qui éloignerait de ces zones les deux-roues de plus de 15 ans. L'association Respire voit cette initiative d'un bon œil, afin de réduire la pollution et rendre les villes plus agréables à vivre.

Franck-Olivier Torro est co-président de l'association Respire, association nationale pour la prévention et l'amélioration de la qualité de l'air.

"Le problème des véhicules anciens c'est qu'il y avait moins de normes environnementales lors de leur construction il y a 15 ans, et aujourd'hui ces véhicules polluent beaucoup plus que les autres.

Les premières menaces de cette pollution sont le dioxyde d'azote et les particules fines. En ville on atteint 70% de pollution générée par les véhicules. Dans ces 70%, 90% sont attribuées au dioxyde d'azote. Les menaces sur la santé sont multiples. Il y a 6,5 millions de morts par an en raison de la pollution. Cela cause des bronchiolites et des bronchites à répétition chez les enfants et les personnes âgées.

"Circulation douce"

En éloignant les véhicules de plus de 15 ans, on pourrait réduire la pollution dégagée. On parle de la pollution atmosphérique mais on parle moins de la pollution sonore. Dans ce sens, les motos et scooters sont l'une des premières sources de pollution sonore.

Nous sommes partisans de la circulation douce dans les villes. Il s'agit de toute la circulation qui n’est pas thermique: trottinettes, vélos, skateboards ou encore vélos électriques. Les voitures électriques ne sont pas considérées comme de la circulation douce. Quand on parle de circulation douce, la vitesse est en cause. Les scooters électriques ne sont pas non plus considérés comme des véhicules appartenant à la circulation douce. 

"Paris est en bonne voie pour devenir une ville plus agréable à vivre"

À ce titre, nous voyons d’un bon œil les plans de circulation actuellement mis en place par la Maire de Paris Anne Hidalgo. Elle a le mérite de poser ce débat et de faire bouger les choses. C’est une problématique urgente et son action est intéressante à ce niveau-là. Je pense que Paris est en bonne voie pour devenir une ville plus agréable à vivre".

Propos recueillis par G.D.