RMC

Pourquoi les inspecteurs du permis de conduire sont en grève

Ce lundi, les inspecteurs du permis de conduire sont en grève dénonçant la privatisation de l'examen final.

Les inspecteurs du permis de conduire sont en grève ce lundi, à l'appel du syndicat majoritaire Snica-FO. Les passages de permis seront donc perturbés. Les syndicats demandent à être reçus par le gouvernement pour discuter de la réforme en cours du permis de conduire. 

Ils veulent que des propositions soient établies de la part du gouvernement avant les prochaines élections présidentielles. Ils menacent d'ailleurs de reconduire la grève, s'ils ne sont pas reçus et rappellent qu'en 2002, le mouvement de grève des inspecteurs avait duré 7 semaines.

"Depuis que l'examen du code de la route a été donné aux organismes privés, il y a une fraude massive qui s'est développée"

Dans leur viseur en particulier: la privatisation de l'examen du permis de conduire. Une mesure qui conduirait à une augmentation du prix de l'examen et des fraudes, d'après Simon Bergue secrétaire général adjoint du Snica-Fo.

"Demain, si le permis est privatisé, automatiquement, on demandera une redevance, donc il faudra au moins débourser, 60-80-100 euros pour pouvoir passer la pratique. Depuis que l'examen du code de la route a été donné aux organismes privés, il y a une fraude massive qui s'est développée.
Avant il y avait un contrôle strict de l'identité. Maintenant ça n'existe plus, n'importe qui peut se présenter. On va se retrouver à délivrer des permis à des gens qui ne savent peut-être même pas conduire."

>>> A LIRE AUSSI - "C'est inhumain, je ne suis pas un chien": le calvaire de Nunciata, en situation de handicap, pour accéder à son appartement

La rédaction avec J.A.