RMC

Prix de l'énergie: la voiture électrique, encore une bonne idée?

Mise en avant depuis plusieurs années, la voiture électrique est-elle toujours une bonne affaire avec l'explosion du prix des énergies? Pour ceux qui viennent de sauter le pas, ça l'est sans aucun doute, car l'essence et le diesel augmentent aussi.

Essence, diesel, électricité, les prix de toutes les énergies explosent ces derniers mois. Plusieurs facteurs y contribuent, notamment la guerre en Ukraine et l'arrêt d'une partie des réacteurs nucléaires en France.

Certains véhicules trop polluants ont déjà ou vont, pour des raisons écologiques, devoir disparaître de certaines villes en France. Alors quelle voiture choisir ? Le véhicule électrique est-il toujours intéressant?

"Qu’on change de véhicule pour un véhicule essence, diesel ou électrique, l'énergie va augmenter de toute façon", souligne Philippe, habitant de Lyon (Rhône) et qui vient d'acheter une voiture 100% électrique après six mois d'hésitation.

Des ventes en hausse

Il est désormais persuadé que cela lui reviendra moins cher. "Ça va me coûter entre un tiers et un quart d’un plein d’essence pour un kilométrage équivalent", se réjouit-il. Philippe n'est pas le seul à avoir cette réflexion.

"On est à +8,4% d’immatriculation au premier semestre 2022 par rapport au même semestre en 2021", affirme Clément Molizon, délégué général de l’Association nationale pour le développement de la mobilité électrique.

L'inquiétude reste de mise pour 2023, malgré une probable prolongation du bouclier tarifaire. L'association plaide pour une aide, comme la remise à la pompe. "Il est vraiment important que le gouvernement puisse aussi accompagner les opérateurs de recharge ainsi que les utilisateurs de véhicule électrique, pour qu’il n’y ait pas de rupture d’égalité en fonction de la motorisation de son véhicule", ajoute Clément Molizon.

"Beaucoup de gilets jaunes roulent en voiture électrique"

Ce bouclier tarifaire permet, pour l'heure, aux Français d'être toujours protégés. "Ça coûte encore trois à quatre fois moins cher de faire le plein d’une voiture électrique par rapport à une voiture essence", explique Nicolas Meilhan, ingénieur et expert Voiture Electrique chez EV-Volumes, invité d'"Apolline Matin" ce jeudi sur RMC et RMC Story.

D'après lui, "beaucoup de gilets jaunes roulent en voiture électrique parce qu’ils ont acheté une Renault Zoé d’occasion, qui leur coûte 100 euros par mois, à la location".

Il y a un an et demi, alors qu'il était encore conseiller scientifique chez France Stratégies, il a publié un rapport, avec d'autres conseillers, qui alertait sur les risques d’approvisionnement en électricité en Europe. La guerre en Ukraine n'était pas encore arrivée.

"Tous les pays européens, chacun dans leur coin, décident de fermer des centrales à charbon, nucléaires, à gaz, sans se concerter. Ils se disent 'en hiver, si on a un problème, on fera appel aux voisins'. Sauf qu’ils font tous appel aux voisins en même temps", déplore-t-il.

La rédaction