RMC

Prix des billets de train: comment faire baisser la facture

Comment faire baisser le prix des billets de train ? Des applis permettent de réaliser des économies, notamment en transportant un colis sur son voyage.

Le prix des billets de train en ce moment, ça pique un peu… Ils ont augmenté de 15% sur un an selon l’Insee. Mais il y a des sites et des applis pour faire baisser la facture. Et d’abord une technique un peu étonnante pour réduire le prix de ses trajets en train : se transformer en "facteur du rail". En clair, être payé pour transporter un colis et le remettre à une personne dans votre gare d’arrivée. C’est une startup qui s’appelle WePost qui a eu cette idée assez originale.

Une plateforme en ligne met en relation une personne qui va prendre le train et une autre personne qui veut envoyer un colis ou un objet en urgence vers la même destination. Typiquement, des clés oubliées qu’il faut rapporter en urgence à son propriétaire (un envoi par La Poste, c’est trop long !). Un document qui doit être signé en urgence, un doudou dont on ne peut pas se passer... Pas plus de 6 kilos, en tout cas. La remise a lieu en mains propres, souvent à la gare de départ. Le transporteur récupère une vingtaine d’euros par livraison. Ça ne change pas grand-chose à son trajet, si ce n’est qu’il faut remettre le colis à l’arrivée. Mais ça fait quand même baisser le prix du billet de façon non négligeable.

Ça se fait en toute transparence. L’idée, ce n’est pas de vous transformer en mule pour un narcotrafiquant évidemment. Donc le "transporteur" sait ce qu’il transporte et on lui montre l’objet avant le départ pour être sûr que tout soit légal. Pour l’instant, l’appli est encore jeune donc ça ne fonctionne qu’entre Paris et Marseille, mais ils vont bientôt se lancer sur 26 lignes de TGV. Ils travaillent même avec certains professionnels, comme un fabricant de pièces automobiles, qui livre comme ça des garagistes, en urgence, à l’autre bout de la France. Plus de 9.000 voyageurs sont déjà inscrits.

Jouer les baby-sitter de voyage

Autre option, accompagner un enfant et être rémunéré pour ça, jouer les baby-sitter de voyage. La plateforme s’appelle KidyGo. Elle met en relation des parents qui veulent faire voyager leur enfant seul pour aller chez les grands-parents par exemple, mais qui sont petits, avec des accompagnateurs, souvent des étudiants ou des personnes âgées. La rémunération est très intéressante, puisqu’elle correspond au prix du billet de train. Evidemment, si vous voulez être accompagnateur, on ne prend pas n’importe qui. Il faut montrer patte blanche, notamment fournir une pièce d’identité, un extrait de casier judiciaire vierge et il y a un système d’avis communautaire pour noter les accompagnateurs. Déjà plus de 50 000 parents utilisent ce service.

Et si on n’a pas envie de se transformer en facteur, ni en baby-sitter, on fait comment ? Un bon conseil serait de ne pas passer par l’application et le site officiel de la SNCF... Déjà parce qu’en termes d’ergonomie, ce n’est pas l’idéal (la nouvelle version a été beaucoup critiquée pour ça, même si elle s’est un peu améliorée), mais surtout parce qu’on peut trouver des applis beaucoup plus complètes, qui vont comparer les prix et vous trouver la meilleure offre. TrainLine par exemple ou encore Kombo ou TicTacTrip, qui ont les mêmes fonctionnalités que l’appli officielle mais qui présentent le gros avantage d’être des comparateurs multimodaux.

Autrement dit, pour un même trajet, on va vous proposer la meilleure offre en train évidemment, mais aussi en car, en covoiturage, en avion, avec le prix à chaque fois. On prend sa décision avec tous les éléments à disposition. Certaines comme TicTacTrip proposent même des trajets combinés train+covoiturage pour les villes non desservies. TrainLine a un autre avantage : la fonction remboursement en cas de retard du train, sans formulaire à remplir. C’est l’appli qui s’occupe des formalités de demande de compensation et vous êtes remboursé en quelques jours.

Une autre option à laquelle on ne pense pas forcément, ce sont les billets d’occasion. Il y a là encore des sites et des applications qui se sont spécialisées dans la mise en relation d’usagers qui vont s’acheter ou se revendre leurs billets non échangeables et non remboursables, comme Kelbillet, Zepass ou Troc des Trains, qui est entièrement gratuit, ni frais ni commission. C’est le site qui contrôle la validité des billets de train déposés pour éviter les fraudes.

Anthony Morel