RMC

Quelle est la véritable consommation des voitures électriques ?

La voiture électrique bientôt au même prix que la thermique.

La voiture électrique bientôt au même prix que la thermique. - AFP

Si les véhicules électriques consomment bien moins que les thermiques, le stockage de leur énergie reste problématique et limite toujours leur autonomie.

Si les voitures électriques n’utilisent pas d’essence, elles restent malgré tout consommatrice d’électricité. La consommation d’un véhicule électrique se mesure alors non pas en litre d’essence consommé pour 100 kilomètres mais en kilowattheure (kWh/100 km). Et cette consommation est beaucoup plus variable que sur un essence ou un diesel.

"On peut avoir une consommation qui varie du simple au double. En ville on va consommer peu d’énergie. Sur autoroute en Allemagne par exemple à 150 km/h, la consommation va parfois être trois fois supérieure", assure l'expert auto de RMC Jean-Luc Moreau.

L'électrique en est toujours à ses balbutiements

Ces variations de consommation s’expliquent par la consommation très faible de base des véhicules électriques, avec des consommations moyennes comprises entre 13 et 20 kilowattheure.

"13kwh correspondent à 1,18 litre de gasoil ! Soit près de 5 fois moins qu’un diesel !", explique Jean-Luc Moreau. "En terme de rendement énergétique, un véhicule électrique est bien mieux qu’un véhicule thermique". Seul bémol, le stockage. Aujourd’hui l’autonomie des voitures électriques est limité en raison des difficulté à stocker l’énergie. "Il faut laisser le temps au temps", prévient Jean-Luc Moreau, qui rappelle que le moteur thermique a bénéficié de 100 ans d’amélioration tandis que la recherche sur les véhicules électriques n’a véritablement qu’il y a une dizaine d’années.

RMC