RMC

Sécurité auto: attention aux pneus sous-gonflés

Delticom, spécialisé dans la vente en ligne de pneus, va installer un important centre logistique sur la commune d'Ensisheim. (image d'illustration)

Delticom, spécialisé dans la vente en ligne de pneus, va installer un important centre logistique sur la commune d'Ensisheim. (image d'illustration) - Tom Gandolfini - AFP

À l'occasion des grands départs en vacances, pensez à vérifier la pression de vos pneus pour éviter tout accident.

Avec les fortes chaleurs les automobilistes s’exposent au problème du sous-gonflage des pneus. Une voiture sur trois roule sous-gonflé. Un véritable fléau qu’ignorent les automobilistes, une voiture sur trois roulant sous gonflée. Avec un pneu n’ayant pas la bonne pression, les pneus font consommer plus, s’usent plus rapidement et peuvent mettre en danger.

Le problème du sous-gonflage débute même avec un pneu faiblement dégonflé rappelle l’expert auto de RMC Jean-Luc Moreau: "Même avec 200 grammes de pression en moins, on peut dégrader la tenue de route sur route sèche, et augmenter sensiblement le risque d’aquaplanning lorsque la chaussée est mouillée", explique-t-il.

Lorsque la pression est encore moindre, inférieure à 1 bar, les conséquences peuvent être dramatiques. "Lorsque l’on roule à 130 km/h avec un pneu sous-gonflé, il va s’échauffer. L’été avec une voiture chargée à l'occasion des départs en vacances, cela peut provoquer un éclatement du pneu".

Mieux vaut des pneus sur-gonflés

Pour éviter tout accident il faut penser à vérifier à froid la pression pneumatique régulièrement, en suivant les indications du constructeur dans le carnet d'entretien de votre voiture. Il ne faut pas hésiter à sur-gonfler les pneus rappelle Jean-Luc Moreau: "On peut même rajouter 200 grammes si l’on roule chargé et cela permet de faire des économies de carburant".

À l'inverse, on peut sur-gonfler les pneus: "Il vaut mieux en mettre un peu plus. Le pneu sur-gonflé ne risque pas d'exploser, cependant il va avoir une forme de ballon et cela va augmenter les distances de freinage", précise Jean-Luc Moreau.

RMC