RMC

SNCF: vers un "bouclier tarifaire" pour contrer la hausse des prix des billets de train

Le ministre des Transports Clément Beaune a annoncé dimanche sur RTL qu'il compte mettre en place une aide pour contrer les hausses des prix de la SNCF liées à la hausse des prix d'énergie.

Un bouclier tarifaire sera mis en place contre l'augmentation des prix des billets de train pour "début 2023", comme l'a expliqué le ministre des Transports, Clément Beaune dimanche sur RTL. Un moyen de limiter la hausse des prix des billets de train afin qu'elle soit "inférieure à l'inflation", a précisé le ministre.

Une réponse à la SNCF qui avait annoncé que l'augmentation du prix de l'électricité se répercuterait sur le prix des billets. Le patron de la SNCF, Jean-Pierre Farandou, estime le surcoût de la consommation électrique de l'entreprise publique en 2023 entre 1,6 et 1,7 milliard d'euros. Si le géant ferroviaire répercutait cette hausse, l'augmentation des prix des billets serait alors de 10%.

D'où ce bouclier tarifaire, souhaité par le ministre Clément Beaune pour "ceux qui ont besoin du train au quotidien", notamment "les plus modestes", "les jeunes" a énuméré le ministre des Transports.

Les TER exclus?

Mais ce bouclier tarifaire ne concernerait pas les lignes régionales, rappelle Michel Quidort, vice-président de la Fédération nationales des associations d'usagers de transports (FNAUT).

"Ce sont les régions qui sont les patronnes et elles ont déjà annoncé la couleur pour faire face aux dérives des coûts de l'énergie et qu'elles allaient aussi augmenter les tarifs à compter du début 2023", explique-t-il.

Ce sont ces lignes régionales qui sont les plus empruntées, par 9 voyageurs sur 10, estime la fédération.

Kévin Gasser (édité par J.A.)