RMC

Trois personnes dont un fonctionnaire de la sous-préfecture mises en examen soupçonnées de corruption au permis de conduire

-

- - -

Un fonctionnaire de la sous-préfecture, profitait de sa position pour rajouter des points sur les permis de conduire selon les demandes.

Des points de permis restitués contre des cadeaux. Trois personnes ont été mises en examen dans une affaire de corruption au permis de conduire à Bayonne dans les Pyrénées-Atlantiques. Parmi les trois personnes mises en examen, un fonctionnaire de la sous-préfecture est soupçonné d'avoir manipulé le système informatique des permis de conduire de manière frauduleuse.

Et l'affaire fait beaucoup de bruit en raison du nombre de personnalités locales citées dans le dossier. Il y a des notables, des gens célèbres et des anonymes qui sont cités” “ce qui fait que ce dossier sort de l’ordinaire” nous confie maître Emmanuel Zapirain, l’avocat du fonctionnaire suspecté. D’après des sources concordantes, il y aurait plus d’une quarantaine de personnes cités dans cette affaire. Des joueurs internationaux de rugby, des policiers ou même des membres des renseignements généraux 

Rajouts de points sur le permis

"Ça ne fait pas d'eux des coupables", précise l'avocat expliquant que l'on peut être cité dans un dossier judiciaire comme témoin, sans avoir participé à des actes illicites. En revanche, il y a bien des personnes qui auraient profité de ce système.

Le fonctionnaire mise en cause, utilisait ses accès à la sous-préfecture pour leur ajouter des points sur le permis de conduire. Puis l’homme recevait des cadeaux. Mais sans les avoir demandé, assure son avocat. Un manège qui dure depuis plusieurs années, et l’enquête n’est pas terminée, et pourrait encore identifier beaucoup de fraudeurs.

Maxime Brandstaetter (avec Guillaume Dussourt)